Politique

JUSTICE MILITAIRE : Fatshi rend hommage au général Mukuntu

Accompagné  de son épouse, Denise Nyakeru, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi a fait  le déplacement de la Cour de Cassation  où  a été  organisée samedi une cérémonie d’hommages à l’auditeur  général des FARDC et s’est incliné devant le cercueil   du défunt après avoir déposé  sa gerbe de fleurs.  Il a aussi adressé  quelques mots de réconfort  à la veuve et aux enfants Mukuntu en présence des corps constitués de la République. En en sa qualité  de grand chancelier, le chef de l’Etat  a décoré à titre posthume, l’illustre disparu de la médaille de grand cordon de l’Ordre National Héros nationaux Kabila-Lumumba, en reconnaissance  des loyaux services rendus par le défunt à la Nation  au sein de la justice militaire.

Le président de la République avait pris à cet effet le 20 janvier dernier 2 ordonnances dont l’une élevait feu le général Munkutu au grade de  général d’armée. La deuxième décernait à ce haut magistrat militaire le grade de grand cordon.

Avant l’hommage présidentiel restransmis en direct  à la télévision nationale, la Haute Cour militaire avait tenu une audience solennelle  d’adieu et d’hommages à  son  président décédé  le 15 janvier dernier en Afrique du Sud en plein exercice de ses fonctions.

Suivant la tradition  judiciaire, la Haute Cour l’avait délié de son serment  de Haut Magistrat  avant d’ordonner son  inhumation.

Originaire du Haut-Katanga, le général  Munkutu est entré dans l’armée nationale en 1983 après  de brillantes études  de droit. Il a assumé plusieurs fonctions  au sein de la justice militaire avant d’être nommé par le président  de la République par ordonnance en juillet 2020 auditeur  général des FARDC à la Haute Cour Militaire.

Il était  marié à Marie Mujinga Bimansha, présidente de la Cour de Cassation.

Le général décédé à l’age de 65 ans, laissant derrière une veuve et plusieurs enfants.

HO

Hits: 20

Partagez cet article