A la une Politique

INSECURITE A L’EST : Les élus du Sud-Kivu pour le remplacement des troupes dans leur province

Au cours de leur première rencontre avec le 1er ministre Jean-Michel Sama Lukonde, les députés nationaux du Sud-Kivu, regroupés au sein d’un caucus conduit par Martin Bitijula, ont évoqué les causes de l’insécurité dans leur province et dénoncé les mandataires des tueries qui sévissent dans leur province. «Nous avons parlé de la paix et de la sécurité dans notre province qui a beaucoup souffert. Depuis 25 ans la guerre sévit chez nous. Il y a des enfants qui sont nés, ont grandi et sont majeurs toujours dans la guerre. Nous avons épinglé les causes de cette guerre. Nous sommes satisfaits de l’échange avec le 1er ministre Sama Lukonde car nous avons trouvé quelques pistes de solution», a fait savoir Bitijula pour qui, le chef du gouvernement est un partenaire pour la paix. «Nous avons l’impression qu’il nous a compris car il nous a promis de revenir le voir. Je sens que c’est un bon partenaire qui va effectivement prendre cette affaire au sérieux. On a demandé entre autres choses le changement des éléments des forces de sécurité chez nous pour contrer le manque d’autorité de l’État et il a promis d’agir le plus tôt possible», a-t-il expliqué. Cette séance de travail matinale s’est déroulée en présence du vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité, affaires coutumières et décentralisation Daniel Aselo Okito et du commissaire général de la police nationale congolaise Dieudonné Amuli Bahigwa.
JM

Hits: 6

Partagez cet article