Economie

IDENTIFICATION DE LA POPULATION : 350 millions USD sur 2 ans pour le recensement général

«Il faut 350 millions USD pour un recensement général en RDC», a indiqué le directeur général l’Office national d’identification de la population (ONIP) sur Top Congo FM.
«Si nous commençons au plus tard en décembre 2022, nous finirons de mettre en place le fichier général de la population en c’est 2 ans», a assuré Richard Ilunga Ntumba qui a appelé à ne pas associer l’ONIP aux élections. «Tous les Congolais sont des sans papiers dans leur propre pays. Le recensement administratif permettra à chacun d’eux d’avoir un numéro d’identification qui ne dépend pas des élections mais les scrutins peuvent dépendre de notre recensement et cela nous permettront de disposer d’une base de données. Pour y arriver, il faut d’abord lancer un appel d’offres des partenaires avec qui nous allons travailler, passer la commande des matériels avant qu’ils ne nous soient livrés, les déployer, installer les bureaux dans les provinces, recruter et former les agents».
Richard Ilunga a révélé que que son institution est déjà en pourparlers très avancés avec la direction de la population. «Nous allons d’abord travailler avec des gens qui travaillent déjà dans l’administration et qui ont déjà de l’expérience dans ce domaine dont ceux qui ont travaillé à la CENI, parce qu’il n’y a pas une grande différence. On va combiner les kits fixes et les kits mobiles», a-t-il précisé.
Selon lui, pour les zones en conflit, la question se pose quant à la sécurité. «Avant de se déployer, on va poser des questions aux responsables de la sécurité du pays. Mais, nous sommes très proches de tous les services de sécurité du pays», a-t-il annoncé avant d’indiquer que pour l’instant, l’ONIP ne dispose pratiquement de rien. «Nous dépendons du ministère du Budget qui prend en charge 98 personnes. Le recensement exige beaucoup d’argent. Il nous faut au moins 740 personnes. Pour le déploiement à travers tout le pays, il nous faut au moins 40 mille personnes».
Créé le 3 décembre 2011 par décret du 1er ministre Adolphe Muzito, l’Office national d’identification de la population (ONIP) a 3 grandes missions dont l’identification systématique de la population, la création, l’entretien général de la population et donner la carte d’identité aux Congolais du pays et de l’extérieur ainsi que délivrer tous les documents sécurisés.
Les premiers mandataires de l’ONIP ont été nommés en 2014, tandis que l’équipe actuelle a été mise en place en juin 2020.
Son fonctionnement est différent de celui du ministère du Plan. «Le ministère du Plan fait aussi le recensement, mais l’ONIP fait l’identification systématique, permettant au pays de mieux connaître tous ses citoyens», explique Richard Ilunga Ntumba.
Concrètement, le recensement de l’ONIP est administratif avec pour objectif l’identification de la population. «Nous dépendons du ministère de l’Intérieur. Le recensement du ministère du Plan est scientifique et son rôle est de planifier et de programmer le développement du pays», a-t-il conclu.
HO

Hits: 33

Partagez cet article