PROVINCES

HAUT UELE/ISIRO : Les chefs coutumiers chez le gouverneur

Le gouverneur du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa, a tenu une importante réunion de concertation avec les chefs des chefferies de la province, vendredi 24 mai 2019. La rencontre, qui s’est tenue 24 heures après la prise officielle des fonctions par le nouveau patron de l’exécutif provincial dénote de l’importance du rôle que jouent les détenteurs de l’autorité coutumière dans cette partie de la RD Congo. Quelque 45 chefs de chefferies en provenance de secteurs et groupements ont ainsi été rassemblés pour une entrevue en priorité avec Christophe Baseane en la salle de réunions de l’Hôtel Bomokandi, où leurs problèmes ont été posés et des solutions envisagées.
S’adressant à ses invités, Christophe Baseane a expliqué que son mode de gouverner se voulait participatif, que l’implication de tous et de chacun était souhaitéé, voire, requise pour la réalisation des projets de développement de la province. Les gardiens de la tradition, qui n’en demandaient pas tant, en ont profité pour présenter tour à tour la situation de leurs entités respectives, selon les besoins ou priorités.
Prenant la parole aux noms des chefs coutumiers du Haut-Uélé, le chef et doyen de la chefferie Wadimbisa en territoire de Wamba, Joseph Nangaa (le père biologique du gouverneur Christophe Baseane Nangaa), a remercié l’autorité provinciale aux noms de ses collègues et à son nom propre pour l’organisation et la réussite de la rencontre du jour. « Nous sommes rassurés. Il y aura sûrement des solutions à nos problèmes étant donné que le gouverneur de province est le fils d’un chef coutumier et provient de la famille régnante chez lui » a-t-il soutenu. A la fin de cette concertation qui a duré près d’une heure et demie, les chefs coutumiers ont formulé quelques recommandations à l’endroit des gouvernements tant provincial et national, tout en assurant de leur soutien le gouverneur de province.
ALAIN PANGUIMO
Correspondant à Isiro

Hits: 177

Partagez cet article