PROVINCES

HAUT-UELE/ISIRO : Hervé Ndute destitué de la vice-présidence de l’Assemblée provinciale

L’Assemblée provinciale du Haut- Uélé est amputée de son vice-président Hervé Ndute Tongolo, cadre de Lamuka, destitué par ses collègues au cours d’une séance plénière extraordinaire mardi 21 juillet 2020 pour avoir participé à des réunions visant à déstabiliser les deux institutions provinciales légalement établies. Notamment, la marche de Lamuka à Isiro en violation de l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République, Félix -Antoine Tshisekedi Tshilombo y compris l’appel à l’incivisme fiscal, une démarche pour laquelle l’intéressé a apposé sa signature sur un document y afférent tel que lu dans le compte rendu de cette séance plénière par le député Joseph Mandi Obey, rapporteur de l’Assemblée provinciale du Haut-Uélé. L’attitude de Ndute a été considérée comme une violation de l’édit n° 020/01 du 04 juillet 2020 modifiant et complétant l’édit n° 16/05 du 15 décembre 2016 fixant la nomenclature des actes générateurs des recettes de la taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction de la province du Haut-Uélé, examiné, adopté à l’unanimité par l’organe délibérant du Haut-Uélé et promulgué en date du 04 juillet 2020. L’acte ainsi posé par le vice-président déchu de l’Assemblée provinciale du Haut-Uélé a été aussi en contradiction avec l’article 9 point 4 du décret-loi N°017/202 du 3 octobre 2002 portant Code de conduite de l’agence public de l’Etat qui stipule : «Eviter dans l’exercice de ses fonctions, de faire obstruction à la mise en oeuvre des politiques, des décisions ou encore des actions des pouvoirs publics». La nouvelle de la destitution du jeune député provincial de la vice- présidence de l’organe délibérant du Haut-Uélé a plongé l’opinion publique dans la désolation. A Isiro comme en périphéries de la ville, les discussions tournaient autour de ce dossier qui a marqué l’actualité dans la province.
Sur 20 députés provinciaux, 17 présents dans la salle ont voté à l’unanimité le retrait de confiance à leur vice-président, lui-même absent de la plénière extraordinaire qui a été présidée par l’honorable Afounde Afongenda Sumbu.
ALAIN PANGUIMO

Hits: 58

Partagez cet article