PROVINCES

HAUT-UELE/ISIRO : Gilbert Kankonde appelle les animateurs des institutions étatiques à collaborer

Le vice-premier ministre, ministre de
l’intérieur, sécurité et affaires coutumières,
Gilbert Kankonde a bouclé sa visite d’itinérance dans le Haut-Uélé vendredi 4 septembre 2020 par un forum un forum sur la paix et le développement de cette province à l’intention des administrateurs et chefs coutumiers. Il a insisté au cours de ces assises sur la nécessité de renforcer la collaboration entre les
différents animateurs des institutions étatiques à tous les niveaux, en vue du réajustement des politiques de
développement de chaque
entité. Au nom des  administrateurs des
territoires, Jules Magbayi a plaidé pour l’amélioration des conditions de travail
des dépositaires du pouvoir public au niveau territorial tout comme Constant Batanado qui a plaidé pour la
régularisation de la situation administrative
de la plupart des chefs coutumiers. Le président du caucus des élus nationaux du HautUélé, le député Crispin Atama a interpellé le gouvernement au sujet de
la présence des éleveurs Mbororo qui ont envahi les territoires de Dungu et de Niangara avant de solliciter l’appui de
Kinshasa aux efforts de développement
amorcé par les autorités provinciales.
Le ministre de droits humains, André Lite
quant à lui, a souligné la nécessité d’ouvrir
davantage l’espace des libertés dans les provinces du pays conformément
aux lois de la République avant de saluer les efforts du gouvernement
Baseane Nangaa pour le développement des infrastructures tout en formulant le vœu de voir un jour le rêve de l’asphalte notamment de la ville d’Isiro se réaliser.
Le vice-gouverneur, Christian Pitanga a
lui, estimé que l’essor du Haut-Uélé devra se poursuivre quelqu’en soit le prix afin de permettre aux populations de bénéficier des richesses du sol et du sous-sol de leur terre conformément à la vision du chef de l’État Tshilombo qui a juré de consacrer son mandat dans la restauration de la dignité du Congolais. Le séjour de Gilbert
Kankonde et André Lite dans le Haut-Uele s’est clôturé par la visite du chantier du gouvernorat, l’un de ceux qui ont déjà
été réalisés à travers laprovince, à l’instar de la réhabilitation de 459 km de routes, 5 ponts, la construction de 7 ponts à
béton armé, la pose de 23 buses sur les différentes rivières et têtes d’érosions
sans compter l’achat d’une trentaine d’engins de génie civil pour booster
le développement de la province.
ALAIN PANGUIMO

Hits: 71

Partagez cet article