PROVINCES

HAUT-UELE : Isiro célèbre la journée de la femme avec faste

L’actualité à Isiro le dimanche 8 mars 2020 dernier reste marquée par la commémoration du 43eme anniversaire de la journée internationale de la femme. La date a été fêtée avec faste à travers une marche de santé par les femmes en provenance des différentes structures de la ville et sa périphérie. Notamment, le collectif des femmes du Haut-Uélé, les confessions religieuses, les femmes paysannes, la communauté islamique, les femmes membres des partis politiques toutes tendances confondues, les femmes maraîchères, les commerçantes, les femmes des médias, etc. Toutes vêtues de pagnes pour la circonstance, elles sont parties du centre de santé de référence Mayogo, dans la commune Mendambo, en passant par l’artère principale de la ville, les rond-points Emery Lumumba et Chamukwale au centre ville avec comme point de chute le stade municipal de Kinkole, dans la commune Mambaya, où un défilé a été organisé en l’honneur du genre. L’on a noté la présence du gouverneur de province Christophe Baseane Nangaa et les membres de son gouvernement à cette cérémonie ponctuée par plusieurs allocutions. Dans son mot de bienvenue, Elisabeth Katanyongi Tungwa, chef de bureau provincial du genre, famille et enfant du Haut-Uélé, a salué l’implication des autorités provinciales qui ne cessent de multiplier les efforts pour que les femmes du Haut-Uélé jouissent elles aussi de leurs droits. S’exprimant au nom du gouverneur, la ministre provinciale du genre, famille et enfant Françoise Azaro Kani a laissé entendre que cette journée permet d’assurer un suivi progressif de l’amélioration de la condition de la femme et de mesurer son implication dans l’évolution de l’humanité. Avant de souligner la journée du 8 mars n’est pas nécessairement synonyme de manger, boire et se vêtir comme beaucoup le pensent, mais plutôt un rappel de la lutte quotidienne des femmes dans toutes leurs diversités face aux multiples discriminations qu’elles subissent encore à travers le monde. Le gouverneur Christophe Baseane Nangaa, a pour sa part réaffirmé l’engagement de son gouvernement de construire une maison dédiée à la femme à Isiro, un bâtiment qui servira de lieu des rencontre pour toutes les femmes du Haut-Uélé, un cadre d’échanges constructifs autour des sujets relatifs à leurs droits.
ALAIN PANGUIMO
CORRESPODANT A ISIRO.

Hits: 60

Partagez cet article