A la une PROVINCES

Goma : Olive Lembe Kabila offre 100 hectares de terre aux sinistrés du volcan Nyiragongo

Olive Lembe Kabila, épouse de l’ex-président de la RDC en séjour à Goma au Nord-Kivu, a offert 100 hectares de terre en vue de l’érection de maisons par près de 3.000 ménages sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo survenue le 22 mai dernier.
Elle a annoncé cette libéralité lors d’une visite de communion samedi 10 juillet 2021 à l’école primaire Kayembe, où les victimes sont installées après avoir tout perdu du fait de la coulée de lave.

Marie-Olive Lembe Kabila a annoncé par ailleurs avoir entamé des pourparlers avec les autorités cadastrales du Nord-Kivu pour que des parcelles d’au moins 20 sur 15 mètres soient délimitées et affectées aux bénéficiaires. «Il y a quelques années, par la grâce, nous avons acheté une petite concession ici. Maintenant, je suis en train d’harmoniser avec les services de l’État qui s’occupent des affaires cadastrales et j’ai décidé d’offrir 100 hectares pour que ceux qui ont perdu leurs parcelles, j’insiste ceux qui ont ceux qui avaient des maisons et ont des documents, vont en bénéficier», a-t-elle déclaré devant les sinistrés. Avant d’ajouter : «vous allez vivre là dans vos maisons et on va travailler en toute sérénité en fonction des personnes qui ont été listées. C’est donc ça la décision que nous avons prise et nous avons été bénis aussi par le Raïs, votre papa, le papa de Sifa et de Laurent (Joseph Kabila, Ndlr)».

Le même samedi, Marie-Olive Lembe Kabila a offert des pagnes et une aide financière à plus de 3.000 femmes sinistrées installées dans les camps de déplacés en territoire de Nyiragongo.

Son ONG, Initiative Plus, prend aussi en charge les enfants tous les matins en leur donnant un petit déjeuner composé de la bouillie et des beignets pour lutter contre la malnutrition et préserver leur santé.

Cette aide intervient au même moment où le gouvernement construit aussi, à travers le service du génie militaire, des maisons en planches pouvant abriter les sinistrés qui sont jusqu’à présent hébergés dans des écoles.

GM

Vues : 63

Partagez cet article