Economie

GOMA : Lancement du projet d’amélioration de la sécurité de l’aéroport

La cellule d’exécution du projet de Transport Multimodal (CEPTM), une structure mise en place par le gouvernement de la RDC et la Banque mondiale pour l’exécution du projet d’Amélioration de la sécurité de l’aéroport de Goma (PASAG), a organisé mardi  dernier à Goma, à l’occasion du lancement dudit projet, un atelier d’une journée de clarification de sa gestion par les parties prenantes, rapporte l’Acp.

Cette séance visait de manière détaillée, à donner une explication sur la gestion globale du projet, sa durée, les parties prenantes, son impact sur l’environnement et le tissu socio-économique tant de la province du Nord-Kivu que celui de la République démocratique du Congo.

Le coordonnateur national de la CEPTM, Lazare Dakahudyno Wakale, a indiqué que ce projet financé par la Banque mondiale à hauteur de 52 millions USD, a été approuvé le 13 mars dernier pour entrer en vigueur le 30 septembre de la même année. il va se clôturé le 31 décembre 2020. L’objectif est d’améliorer la sécurité, la sureté et les opérations de l’aéroport international de Goma.

Il consiste à reconstruire 335 mètres nécessaires pour ramener la longueur initiale totale de la piste à 3.000 mètres, construire une raquette de détournement à l’extrémité nord de la piste, élargir la bande de piste et construire une aire de sécurité d’extrémité de piste (RESA) aux seuils de la piste, à décaper la lave à l’extrémité nord de la piste, à constructrice le système de drainage latéral nécessaire le long de la piste ouest de la piste et installer le balisage lumineux de piste et de voie de circulation, à réhabiliter et à étendre l’aire de stationnement actuelle, notamment le renforcement de la chaussée de cette aire et son extension en vue d’atteindre une superficie totale de 200 m x 130 m.

A ces taches s’ajoute la réhabilitation des systèmes électriques qui portera sur l’aménagement de l’actuelle centrale et de la station – relais opérationnelle ainsi que la fourniture et l’installation d’équipements électriques à fournir et à installer une nouvelle tour de contrôle mobile, à construire la clôture de sécurité de l’aéroport, à appuyer les services de secours et lutte contre les incendies par la fourniture des outils, pièces de rechange, et véhicules nécessaires, une formation aux sapeurs- pompiers et aux personnels de secours.

L’aménagement de l’aérogare actuelle, l’appui à l’observatoire volcanologique de Goma dans le domaine du suivi des risques volcaniques et le renforcement de l’état de préparation de l’aéroport et des communautés environnantes. Il s’agira, a-t-il ajouté entre autres, de fournir une assistance technique, les équipements, la formation et d’assurer des coûts d’exploitation durant une période 2015 à 2018.

  1. Hamadou Moustapha Ndiaye, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC, a assisté à cette cérémonie.

B.B.

Hits: 672

Partagez cet article

Comments are closed.