Sport

FOOTBALLEURS CONGOLAIS DE LA DIASPORA : Aaron Dunga fait rêver les recruteurs

Admis à la Clinique Ngaliema le vendredi 14 février courant, l’élu de la capitale et 1er vice-président de la Fédération de Handball du Congo (FEHAND), Sapu Kalimasi Diabanema, n’a pas survécu à la crise qui vient de l’emporter. Il est décédé le mardi 18 février dernier dans la soirée. Sapu Kalimasi fut un dirigeant sportif doublé d’un homme politique au parcours élogieux. L’histoire du handball en RDC, discipline sportive qu’il chérissait et dont il  a été l’un des artisans pour son rayonnement, couronné de plusieurs participations des équipes congolaises dans des compétitions internationales. Kalimasi Diabanema fut pendant longtemps, président et vice-président de la FEHAND. Encadreur attitré de la jeunesse, c’est lui qui a créé le HC OKA de la commune de Kinshasa, vice-champion du Congo à la dernière édition du championnat national de Hand ball. Sur le plan politique, l’illustre disparu a été, pendant longtemps, bourgmestre de la commune-mère de Kinshasa, avant d’être élu député provincial de la ville-province de Kinshasa en 2019. Il a, par ailleurs, dirigé le Bureau provisoire de  l’assemblée provinciale de la capitale congolaise. La disparition de Sapu Kalimasi Diabanema laisse un grand vide au sein de la grande famille du handball congolais et du mouvement sportif congolais tout comme que parmi la population urbaine de la commune-mère de Kinshasa où il résidait.

HERMAN MALUTAMA

Hits: 40

Partagez cet article