Economie

FINANCES PUBLIQUES : Le gouvernement recourt aux avances d’impôts miniers

Du fait d’importantes dépenses à effectuer au mois de décembre alors que les recettes sont limitées, le gouvernement Ilunkamba a dû recourir aux avances des sociétés minières au titre d’impôts à hauteur de 262,7 milliards FC (141.846 millions USD au taux budgétaire du Budget rectificatif de 1852 FC le dollar américain) pour combler le déficit budgétaire mensuel réalisé, selon les données des opérations financières du compte du Trésor.

En effet, en décembre 2020, les dépenses publiques ont culminé à 969,8 milliards FC contre 883, 5 milliards FC, dégageant un déficit de 86,3 milliards FC, selon la Banque centrale. Si le déficit mensuel de décembre a été comblé par les appuis budgétaires du FMI et de la BAD, le niveau des ressources lui a été soutenu par des ressources additionnelles dont celles tirées du Fonds minier pour 50,0 milliards FC et des avances reçues des miniers au titre d’impôts pour 262,7 milliards FC. Sans ces ressources additionnelles évaluées au total à 312,7 milliards de CDF, le déficit budgétaire du mois de décembre serait beaucoup plus important.

Pour toute l’année 2020, l’exécution des opérations financières de l’Etat s’est soldée, selon la Banque centrale du Congo, par un «important» déficit de 1.051,1 milliards FC (548,1 millions USD) contre 592,5 milliards FC (354,3 millions USD) en 2019. « Ce déficit a été financé, hormis les avances de la BCC de 320,5 milliards CDF couvrant la période de janvier à avril, par des appuis budgétaires du FMI et BAD à hauteur 713,6 milliards FC dont 19,0 milliards FC ont servi au remboursement d’une partie des Bons du Trésor », précise l’Institut d’émission dans un communiqué diffusé le vendredi 22 janvier à l’issue de la 12ème réunion du Comité de politique monétaire.

Les recettes mobilisées pendant toute l’année 2020 sont évaluées à 7.019,9 milliards FC (3,790 milliards USD au taux du Collectif budgétaire de 1852 FC le dollar américain) contre des prévisions du PTR (Plan de trésorerie) de 7.385,8 milliards FC, soit un taux de réalisation de 95%.

Quant aux dépenses annuelles durant l’année 2020, elles ont été exécutées à hauteur de 8.011,7 milliards FC (4,325 milliards USD) contre une prévision de PTR de 7.930,3 milliards FC, soit un taux d’exécution de 101%.

Les ressources financières mobilisées en 2020 sont en deçà aussi bien du budget 2020 initial estimé à 11,2 milliards USD que du Budget rectifié arrêté à 5,7 milliards USD.

JM

Hits: 22

Partagez cet article