Economie

FINANCES PUBLIQUES : La stabilité du cadre macro-économique s’inscrit dans la durée

Après examen de la situation socioéconomique du pays, dans le cadre de sa traditionnelle réunion hebdomadaire mercredi 24 mars 2021 autour du 1er ministre sortant Ilunga Ilunkamba, le Comité de conjoncture économique du gouvernement annonce avoir noté sur le plan international, que la relance de l’économique mondiale demeure plombée par les effets pervers de la pandémie à coronavirus, avec toutefois, une reprise timide de la production au niveau de la Chine. En même temps, il est observé une hausse des prix des métaux sur le marché international, profitable à l’économie de la RDC. Le Comité renseigne, sur base des statistiques de la pandémie à coronavirus au 20 mars 2021, que le pays a enregistré 475 nouveaux cas testés positifs, ce qui porte à un total de 27.553 cas avec 24.892 personnes guéries et 726 décès.
S’agissant du marché de change, le Comité de conjoncture économique fait état d’une stabilité du cadre macroéconomique avec un taux du franc congolais tout autant stable par rapport au dollar américain tant à l’officiel qu’au parallèle.
En effet, à l’officiel le franc congolais s’est échangé au 19 mars à 1980,5 contre 1 dollar américain et au parallèle 2.015,3 FC le 19 mars 2021 contre 2.019,5 FC le 12 mars dernier. Une légère amélioration de la devise nationale résultant du respect du pacte de stabilité économique signé entre le gouvernement et la Banque centrale du Congo.
Sur le marché des biens et services, les membres du CCE ont noté que le rythme hebdomadaire de formation des prix intérieurs est demeuré globalement stable avec un taux d’inflation de à 0,06% contre 0,09% une semaine auparavant tandis que les prix des matières premières ont connu la semaine dernière une nette amélioration. Le cuivre a dépassé le 9 milles USD la tonne métrique, le cobalt est à 52.760 USD la tonne, le zinc à 2802 USD la tonne, l’étain à un peu moins de 27.821 USD la tonne, l’or à 1.728,55 USD l’once, l’argent à 2.604 USD par once. Des prix qui permettent ainsi à l’économie nationale de se renforcer et résister.
Les ministres membres du Comité de Conjoncture Economique, le représentant de la BCC, les experts de la FEC et de l’ANEP, ont pris part à cette rencontre.
JM

Hits: 16

Partagez cet article