PROVINCES

EXETAT HORS-SESSION A LUBUMBASHI : Des élèves finalistes en ordre de paiement ratent l’épreuve

Ils sont au nombre de 13, ces finalistes des humanités qui ont raté la présentation des épreuves hors session de l’Exetat 2020-2021 dans une école de Lubumbashi (commune de Kampemba). Selon leurs parents qui s’en sont plaints mardi dernier auprès de l’autorité municipale et ont sollicité réparations, les élèves étaient en ordre de paiement des frais scolaires autant que de participation exigés.
Mais, les noms des enfants n’ont pas été repris sur les listes affichées, leur empêchant l’accès au centre. «Nos enfants sont en ordre avec l’école Nouvelles frontières, ils ont payé la participation et les frais scolaires. Nous sommes étonnés qu’ils ne soient pas admis à l’examen. Nous exigeons leur intégration», a déclaré mercredi un des responsables de ces finalistes.
L’école concernée, le complexe scolaire Nouvelles Frontières du Bel-Air, dans la commune de Kampemba dit avoir versé tous les frais à l’inspection provinciale. Alors que l’inspecteur principal provincial de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) dans le Haut-Katanga affirme ne pas reconnaître ces élèves. Selon lui, les élèves n’ont pas été enrôlés et ne figurent sur aucune liste. «Le ministre Tony Mwaba a insisté sur la lutte contre les antivaleurs, et nous avons également insisté auprès des responsables d’établissements sur la question de contrôle. Ces enfants ne sont sur aucun listage et nous n’avons rien à faire avec des inconnus. Il s’agit donc d’un problème entre eux et leur préfet», a-t-il déclaré.
Les épreuves hors session de l’examen d’État 2020-2021 ont été officiellement lancées à Mbanza-Ngungu (Kongo-central). Près de 700 milles finalistes étaient concernés cette année par ces épreuves à travers le pays, à l’exception des élèves des zones frappées par l’éruption volcanique du Nyiragongo (22 mai), et ceux des sous-divisions d’Irumu 3 et de Djugu 1 touchées par les violences armées. N’étaient pas également concernés, les élèves du Centre de passation de Kampala (Ouganda) empêchés de traverser la frontière ougandaise à cause du renforcement des mesures de lutte contre le covid-19.
La session préliminaire sera organisée à une date ultérieure pour ces catégories d’élèves.
JM

Vues : 46

Partagez cet article