Sport

EXCELLENT ARBITRE DE FOOTBALL : Justin Katambwe éligible dans la catégorie supérieure

«  A cette allure et comme je le prévois déjà, ce garçon ira très loin. Il réunit toutes les qualités pour représenter l’arbitrage congolais de football au plus haut niveau…», avait prédit  il y a trois ans Weple Makangu Unzola, l’un des grands dirigeants du football  congolais et secrétaire exécutif de l’Entente urbaine de football de Kinshasa-Lukunga (Eufkin-Lukunga). Après cet augure, Justin Katambwe a consolidé ses acquis, le propulsant parmi les rares meilleurs référés de football que compte la Ligue de Kinshasa.

C’est depuis 2018 que Justin Katambwe a vu éclore ses talents. Il prestait alors au difficile championnat de l’Eufkin-Lukunga. Depuis lors, de cette dernière entité sportive à l’Entente provinciale de football de Kinshasa (Epfkin), en passant par les autres entités urbaines de football de Kinshasa où il est régulièrement sollicité pour diriger des rencontres, son étoile continue à briller au firmament. Mais on se demande ce qu’attend la Ligue provinciale pour le désigner lors de ses matches et le propulser vers la Ligue nationale de football, prélude à une carrière internationale. Réponse s’il en est, un membre de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) laisse entendre qu’il faut laisser le temps au temps. «Chaque chose en son temps. Nous suivons l’évolution de tous les arbitres, y compris Justin Katambwe qui, effectivement, nous donne entièrement satisfaction. Partout où il passe, il ne cesse de faire parler de lui, positivement. Il a réussi à faire l’unanimité autour de sa personne. Son heure viendra», a-t-il déclaré. Une bonne perspective pour Justin Katambwe qui demeure jusqu’à preuve du contraire, une référence pour nombre d’arbitres de football congolais et un exemple pour ceux qui cherchent à embrasser cette carrière.

Il n’est pas facile d’être arbitre et réussir à faire l’unanimité autour de sa personne, surtout dans ce milieu de football où la contestation a la peau dure, le référé subissant des contraintes, des pressions, et se rabaissant jusqu’à se laisser séduire par certains dirigeants de clubs. En définitive l’arbitre doit être un «accusateur honnête» doublé de «juge impartial». Bref, un «Monsieur», qui doit vraiment aimer son métier et en maîtriser les rouages en appliquant correctement les 17 lois de jeu. Tout cela, c’est Justin Katambwe, qui fait ainsi honneur aux arbitres congolais régulièrement conspués lors des matches de compétition en interne, et rarement retenus par la Confédération africaine de football (CAF) pour les challenges continentaux ou par la Fédération internationale de football association (FIFA) pour les compétitions internationales. S’il est vrai qu’il mérite tout ce qui se raconte sur sa personne et sa carrière, alors on devrait lui donner sa chance pour lui permettre d’évoluer. Officier les rencontres du championnat national de la Linafoot, lui faciliter la participation aux différents séminaires de formation ou de recyclage organisés par la FIFA, tant sur le continent qu’ailleurs…, voilà quelques pistes qui pourraient aussi faire la visibilité de la RDC.

HERMAN MALUTAMA

 

Vues : 45

Partagez cet article