Environnement

ENVIRONNEMENT : Vers un cadre de concertation pour la foresterie communautaire

La Première Table ronde multi-acteurs sur la foresterie communautaire en République Démocratique du Congo  a convenu de mettre en place un cadre  de concertation  en vue de poursuivre le dialogue et d’alimenter ce processus dans le pays,   indique le rapport final de ces assises  publié  par le  Centre d’appui à la gestion durable des forêts tropicales (CAGDFT).

Tenue le 13 octobre 2015  à Kinshasa sous la facilitation du directeur exécutif du CAGDFT, Théophile Gata, avec l’appui des  partenaires (Ministère de l’Environnement,  WRI, USAID et RFUK), cette 1èreTable-ronde avait entre autres pour  objectifs  de favoriser le dialogue entre les parties prenantes et les praticiens du développement, en vue d’échanger sur   toutes les questions relatives au développement harmonieux du processus de foresterie communautaire en RDC et de déboucher sur  le consensus sur les points de divergence, souligne le rapport.

Il s’est également agi de faire un état des lieux du processus de Foresterie communautaire et d’enrichir la cartographie des acteurs impliqués. Selon ce rapport, les participants à ces travaux ont opté pour  la feuille de route comme base de la stratégie de développement du processus de foresterie communautaire dont les orientations seront  implémentées  par toutes les parties concernées.

La mise en œuvre de la foresterie communautaire doit se faire  par étapes en vue de tirer des leçons et d’améliorer les textes ainsi que la stratégie, ont estimé les participants. Ils ont confié la responsabilité du futur cadre de concertation  à la   Direction de Gestion Forestière du ministère de l’Environnement, à travers sa Division de la Foresterie Communautaire, en attendant la clarification des rôles de chaque partie.

Dans l’esprit de cette première Table-ronde, le processus exige l’implication d’autres acteurs de  l’administration, notamment la Direction des études et planification (DEP) du ministère de tutelle, dans le comité pédagogique afin qu’elle s’imprègne de toute la préparation et du contenu des tables rondes  à venir.

Il a été souhaité que la participation aux travaux liés à la foresterie communautaire s’élargisse à d’autres acteurs nationaux, provinciaux et locaux pertinents et  que la table-ronde se déroule  sur le site qui a la particularité de son focus.

AVEC ACP

 

Hits: 46

Partagez cet article

Comments are closed.