Sport

ELIMINATOIRES ZONE 4, 3 X 3, AFROBASKET KIGALI… Boni Mwawatadi : «le basket-ball congolais vit et se porte bien»

A l’issue de la rencontre RDC-Mali, dimanche 18 juillet à la Place du 4 janvier dans la commune de Kalamu, comptant pour la finale du tournoi international de basket-ball 3 contre 3 remporté par l’équipe congolaise, Boni Mwawatadi Banjila Shibondo, président du Bureau exécutif fédéral (BEF) de la Fédération de basket-ball du Congo (FEBACO) a répondu aux préoccupations de la presse sportive sur les sujets d’actualité, notamment l’élimination des Léopards dames aux éliminatoires de la zone 4, le tournoi de basket-ball 3 contre 3, la participation des Léopards messieurs à la phase finale de l’Afrobasket prévue à Kigali (Rwanda) du 24 août au 5 septembre 2021, etc…
Selon lui, «il ne s’agit pas d’une négligence ou d’une démission de notre part, comme certaines personnes l’avaient raconté. Le stade de Martyrs, où se jouaient jusqu’il y a peu toutes les rencontres de basket-ball, étant fermé pour des travaux d’intérêt national urgent, nous nous sommes rabattu, puisque toutes les portes ne nous étaient pas fermées, sur les écoles belge et française, en plus des installations américaines (TASOK) dans la commune de Ngaliema, qui possèdent des gymnases appropriés, pour faire jouer les deux rencontres. Démarches qui ont échouées à cause de la pandémie du covid-19, mais aussi et surtout parce qu’à la même période, tout le monde dans ces institutions partait en vacance. Même l’intervention du gouverneur de la ville province de Kinshasa, que nous remercions sincèrement d’ailleurs, n’avait rien apporté de positif». Cependant, le président de la FEBACO s’est voulu rassurant. «Qu’à cela ne tienne, la RDC qui a toujours été de toutes les compétitions internationales depuis des décennies est tout fait capable de reprendre sa place de leader sur le continent dans proche avenir. Avec la construction de nouvelles infrastructures sportives en rapport avec les 9èmesJeux de la Francophonie, nul doute que nous reprendront le monopole de l’organisation des compétitions internationales de basket-ball et, pourquoi pas, d’autres disciplines sportives pratiquées en salles. Rassurez-vous que, quoi qu’on en dise, le basket-ball congolais continue à vivre et se porte bien, nonobstant quelques ratés et des «accidents» de parcours inhérents à toute œuvre humaine».
De la prestation des jeunes congolais au tournoi international de 3 contre 3, Boni Mwawatadi exulte : «Je vous dit que l’avenir du basket-ball en RDC est rose. En RDC, le basket-ball est pratiqué partout et en tout temps. Les talents continuent à foisonner. La preuve vient de nous être donnée avec cette magistrale prestation de nos juniors, qui viennent ainsi d’octroyer un titre supplémentaire à notre pays après celui obtenu en 2019 à Bamako par les Léopards séniors champions d’Afrique de l’AFROCAN. En attendant, tous nos yeux sont braqués vers Kigali où notre équipe nationale masculine participera le mois prochain à la phase finale de l’AFROBASKET. Nous profitons de l’occasion qui nous est offerte pour remercier le gouvernement pour son soutien à notre discipline».
HERMAN MALUTAMA

Vues : 51

Partagez cet article