Sport

ELIMINATOIRES AFROBASKET DAMES COMPROMISES ? Dédé Komichelo : «toutes les portes ne sont pas fermées»

Alors que l’équipe nationale de basket féminin de la RDC devait rencontrer celle du Gabon ce vendredi 16 et samedi 17 juillet 2021 à Kinshasa en aller et retour dans le cadre des éliminatoires Afrobasket dames Zone 4, pour une place qualificative à la phase finale de cette compétition prévue au Cameroun au mois de septembre prochain, la délégation gabonsaise n’a pas fait le déplacement de la capitale de la RDC pour cause, selon la fédération, de l’incapacité par la FEBACO «d’organiser la compétition».
Si tel est le cas, la RDC devrait écoper d’un forfait, ce qui qualifierait d’office le Gabon pour la phase finale qui se déroulera au mois de septembre prochain au Cameroun. Cependant, il importe de savoir si la fédération gabonaise avait été saisie au préalable de cette information, ensuite, parce que la nouvelle est diffusée sur les réseaux sociaux, on peut se demander si c’est par cette voie que les deux fédérations ont opté de communiquer.
Qu’à cela ne tienne, pour plus de précision, notre rédaction est allée à la rencontre du secrétaire général de la FEBACO, André Komichelo Mwana Kasongo qui s’est montré indigné. «Il y a des choses qui ne peuvent qu’énerver. Notre qualification n’est pas compromise. Nous continuons à travailler là-dessus pour éviter l’humiliation. Toutes les portes ne sont pas fermées. Ce sont des personnes de mauvaise foi et dont certaines qui gravitent autour de nous sont à la base de ce colportage. De toute façon, impossible n’est pas FEBACO», a-t-il pesté. On rappelle qu’à part le Gabon, tous les autres pays membres de la FIBA-Afrique Zone 4 (Afrique centrale) ont décliné l’invitation de Kinshasa, craignant d’être contaminé par le Covid-19 qui a pris une ampleur de plus en plus alarmante. Entretemps, le stade des Martyrs étant fermé pour cause des travaux d’intérêt national d’urgence, le Bureau exécutif fédéral (BEF) de la FEBACO s’ingénie à trouver un palliatif pour faire jouer la rencontre. On se rappelle aussi que c’est par manque d’installations adéquates pouvant abriter les compétitions internationales de basket-ball que la FIBA-Afrique a décidé tout simplement de suspendre la RDC de la liste des pays africains capables d’organiser les grands tournois de cette discipline sportive, en attendant mieux.
A ce sujet, il appert que l’organisation des 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa sera une excellente occasion pour remettre cette discipline sportive sur orbite au plan continental.
HERMAN MALUTAMA

Vues : 51

Partagez cet article