Politique

ELECTIONS, EN MISSION A SEOUL : Norbert Bansengezi annonce l’évaluation du processus

Le Vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Norbert Basengezi Kantitima, conduit une importante délégation de la centrale électorale rd congolaise en Corée du Sud.
Cette mission s’inscrit dans le cadre du partenariat qui existe entre, d’une part, la CENI/RDC et l’Association des commissions électorales à l’échelle mondiale ‘’The Association of World Election Bodies’’ (A-WEB) et, d’autre part, entre la CENI et la NEC ‘’National Electoral Commission’’, la Commission électorale nationale de la Corée du Sud. Sur place, la délégation de la CENI a noué plusieurs contacts en vue d’échanges d’expérience, notamment, dans le domaine technique.
C’est de son lointain séjour asiatique que Norbert Basengezi a salué la désignation, samedi dernier, des membres du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral (CNSA). Ensemble avec le gouvernement et la CNSA, la CENI évaluera bientôt l’évolution du processus électoral afin de publier le calendrier global pour l’organisation des élections en RD Congo, a annoncé le vice-président de la centrale électorale, cité par Politico.cd. “La Ceni se réjouit de la mise en place du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) et ensemble avec le gouvernement, ils évalueront le processus en cours conformément à l’esprit de l’accord; la Ceni ensemble avec les experts en matière électorale de l’Union africaine, de la SADC, de l’Union européenne, du PNUD-PACEC, de la division électorale de l’Organisation des Nations-Unies (MONUSCO), des USA, de la Grande Bretagne, de la Belgique, de l’A-WEB, de l’OIF ainsi que des experts congolais de la majorité présidentielle, de l’opposition et de la société civile vont trouver un consensus sur la publication du calendrier pour l’organisation des élections en une seule séquence présidentielle, législatives nationales et provinciales conformément au chapitre IV page 7 de l’accord de la Saint Sylvestre”, énonce un communiqué daté du lundi 24 juillet 2017, cité par Politico.cd.
La Ceni attend également évaluer la situation sécuritaire dans les provinces du Kasaï ainsi que dans d’autres coins du pays avant de rendre public le calendrier électoral. “Nous encourageons nos frères et soeurs du Kasaï, le gouvernement et la Monusco ayant pour mandat la paix et la sécurité et tous les acteurs politiques et sociaux de se mettre ensemble pour trouver les conditions de paix et de sécurité afin de commencer l’opération d’identification et d’enrôlement dans le Kasaï, le Kasaï central et une partie de la Lomami (Kamiji et Luilu)”, poursuit le même communiqué.
AVEC POLITICO.CD

Hits: 79

Partagez cet article