Sport

ECHEC DES LEOPARDS A AFROBASKET RWANDA 2021 : Volée de bois vert au ministère des Sports

Un vétéran du basket-ball congolais, encore actif au plan local mais qui n’a toujours pas sa langue dans la poche s’est fait fort de recadrer le ministre des Sports en lui faisant clairement comprendre à demi mot qu’il est encore novice dans ce domaine. Selon lui, ce ministre a été induit en erreur et il est important pour lui de se «recycler». En fait, notre basketeur à la retraite s’insurge contre les propos d’un membre du cabinet du ministre des Sports qui a qualifié les joueurs de l’équipe nationale de basket de brouillons lors de leur déplacement à Kigali pour le compte de l’Afrobasket 2021.
«Il est vrai que les Léopards basket n’étaient pas au mieux de leur forme, argumente-t-il, mais de là, à qualifier toute l’équipe d’ensemble brouillon, incohérent, futile et dépourvu d’intérêt», l’auteur de ces propos est allé trop loin.
Cette sortie médiatique d’un collaborateur du ministre des Sports continue à soulever des vagues. Certains observateurs se demandent pourquoi de telles déclarations ne sont faites au sujet de l’équipe nationale de foot dont le bilan est catastrophique depuis  2018. On rappelle à ce propos qu’en 26 matches, toutes compétitions confondues, le 11 national congolais n’en a remporté que 4 pour 9 perdus et 13 nuls concédés 13.
Par contre, les statistiques de la formation nationale de basket sont largement positives. On en veut pour preuve, le fait de se qualifier et de participer à la phase finale de l’Afrobasket, qui est le rendez-vous des meilleures nations de basket-ball.
Les résultats très peu encourageants de la sélection nationale de basket-ball de la RDC à l’Afrobasket Rwanda 2021 venaient à peine d’être connus que Serge Shembo Nkembo ministre des Sports est sorti de ses gongs en se mettant en vedette à travers la télévision et les réseaux sociaux pour tenir des propos sur des choses qu’il ignore. «C’est la conséquence de la mauvaise gestion de notre basket-ball par la fédération. Beaucoup d’argent est sorti du trésor public sans que les joueurs ne puissent en bénéficier. Nous allons remettre de l’ordre à la FEBACO, etc. », avait-il déclaré. Ce qu’aucun autre ministre avant lui n’avait proféré ces 20 dernières années à l’endroit de l’actuel Bureau exécutif fédéral (BEF) de la Fédération de basket-ball (FEBACO) qui a toujours été d’une correction parfaite.
Pourtant, quelques jours avant Kigali, une délégation de la FEBACO avait été reçue par Serge Shembo et lui avait fourni toutes les explications, preuves à l’appui, sur l’utilisation des fonds du gouvernement par la fédération. Mais que ce dernier qualifie de détournement.
La déconvenue de l’équipe nationale de basket est à imputer au ministre des Sports qui visiblement a été induit en erreur par les détracteurs du basket.
En effet, aussitôt l’argent décaissé du trésor public, l’administration de Sports s’était empressée de mettre en place une « Coordination » chargée de gérer l’équipe nationale pendant la compétition, uniquement. Pour gérer le magot. Une administration où un seul individu asphyxie tout le monde en recourant aux vieilles pratiques décriées et propres aux politiciens en mal de positionnement pour éliminer un président de fédération légalement élu par une Assemblée générale.
HERMAN MALUTAMA

Vues : 48

Partagez cet article