Economie

DIVERSIFICATION DE L’ECONOMIE : Ilunga veut privilégier l’agriculture

Le gouvernement central veut développer d’autres secteurs que les mines pour collecter davantage de recettes. L’option en ce sens est soutenue par le 1er ministre Ilunga Ilunkamba qui, au cours de la réunion traditionnelle du comité de conjoncture économie mardi 6 octobre est revenu sur cette nécessité. Le chef du gouvernement dont l’agriculture est la priorité, a voulu se faire une idée réelle des actions réalisées dans ce domaine avant d’instruite le gouverneur de la banque centrale du Congo de présenter un projet de financement adapté à ce choix. C’est ce qu’a laissé entendre le ministre du Budget Jean-Baudouin Mayo à l’issue de cette rencontre élargie aux délégués de la FEC et de l’ANEAP.
Quant au secteur minier, la note présentée par le ministre de tutelle fait état de baisses négligeables des prix des produits miniers pendant que la production reste maintenue. Rien à craindre selon lui, étant donné que d’autres entreprises minières ne commencent leurs productions qu’au début de l’année prochaine.
Le comité se félicite de la stabilité du cadre macro-économique en dépit des fluctuations minimes au niveau du taux d’inflation marqué par une légère accélération des prix dans certains coins du pays et une décélération dans d’autres zones. Cette situation est constatée aussi au niveau du taux de change tant à l’officiel qu’au parallèle selon le minitre du Budget.
Au total, 3 notes ont été examinées lors de cette séance de travail. Elles portaient respectivement sur la conjoncture économique présentée, le secteur minier et la Balance des paiements.
JM

Hits: 30

Partagez cet article