Sport

DIFFICILE SAISON POUR LE TP MAZEMBE EN LIGUE DES CHAMPIONS DE LA CAF : Le recrutement des joueurs un mis en cause

Alors que le TP Mazembe peine pour renouer avec le succès depuis quelques temps, le recrutement des joueurs de l’équipe appartenant à Moïse Katumbi est remis en question.
Leader au championnat national avec 43 points pour 19 matches joués, les Corbeaux espèrent toujours se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions de la Confédération Africaine de Football (CAF) malgré les 2 points glanés après 4 rencontres. Mazembe n’arrive toujours pas à s’adapter au rythme au niveau continental cette saison, entraînant de plus grosses inquiétudes pour staff dirigeant et les fanatiques. En Ligue des champions en effet, ils n’ont inscrit en tout et pour tout qu’un seul but en 4 rencontres de la phase de groupes. Plusieurs raisons sont évoquées suite à cette situation. Notamment le départ de l’avant-centre Jackson Muleka pour la Belgique, lui qui, la saison dernière, avait inscrit plus de la moitié des buts du club.
Mais aussi, l’absence de biens d’autres attaquants de pointe. Malgré l’appel en renfort de Joël Beya, Jean Baleke (meilleur joueur du championnat de la LINAFOOT), qui a rejoint le TP Mazembe en janvier dernier et de certains expatriés recrutés cette saison, l’équipe n’arrive pas à convaincre. Le départ de l’entraîneur Serbe Dragan Cvetkovic en décembre 2020, remplacé par le fils-maison Pamphile Mihayo Kazembe qui signait son retour une année après, n’y a rien changé non plus. L’équipe marche avec des béquilles.
Du côté des supporters, on critique la politique de recrutement qui a consisté, ces dernières années en l’appel aux joueurs étrangers, faisant de Mazembe une équipe panafricaine pour des résultats en deçà des attentes.
On rappelle que lors des Ligues des champions remportées par le club de Katumbi en 2009, 2010 et 2015, le noyau central était constitué de joueurs locaux, complétés par quelques meilleurs éléments venus de l’extérieur du pays comme Rainford Kalaba, Sunzu, Samatta…
En réaction à ces attaques, Guillaume Ilunga, entraîneur et instructeur CAF soutient que « les joueurs locaux du TP Mazembe étaient recrutés dans de grands clubs du pays. On cite à cet effet Alain Kaluyitukadioko, Trésor Mputu Mabi, Bedi Mbenza, Kulukuta, Robert Kidiaba, Kasusula qui se connaissaient déjà pour s’être croisés dans les équipes d’âge de la RDC. Il y avait un automatisme rapide entre eux et ils connaissaient les réalités du football congolais. Maintenant avec des joueurs qui viennent essentiellement de différents horizons, c’est extrêmement difficile le temps d’adaptation. Les jeunes joueurs qui viennent de l’académie du club ont aussi besoin de s’adapter aux exigences de ce grand club qu’est le TP Mazembe».
HERMAN MALUTAMA

Hits: 42

Partagez cet article