Politique

DESIGNATION DES MEMBRES DE LA CENI : Impasse persistante parmi les religieux

Le nouvel angle d’attaque des six confessions religieuses qui ont adoubé la candidature de Denis Kadima à la tête de la centrale électorale congolaise consiste à accuser leurs pairs de l’Eglise catholique et de l’ECC d’exécuter le plan de l’opposition Lamuka exigeant la dépolitisation de la CENI avant une quelconque désignation des membres de cette institution d’appui à la démocratie.
Au cours d’une conférence de presse vendredi 20 août au siège de la Commission d’intégrité et de médiation électorale (CIME), Dodo Kamba, représentant des églises de réveil du Congo (ERC) en a parlé avec force détails en faisant notamment référence au mémorandum de la jeunesse de Lamuka du 27 juillet 2021 distribué aux participants aux travaux du centre interdiocésain de la Gombe. «Des membres de cette famille politique (Lamuka, Ndlr) sont venus crier dehors en scandant ‘’nous sommes ici pour Nshole ! Nous reconnaissons Monsieur l’abbé!’’. C’est Monsieur l’abbé Donatien Nshole qui s’est entretenu avec eux. C’est à lui qu’ils ont donné leur mémo. A son tour, il nous a distribué ce document dans lequel nous sommes sommés d’arrêter nos travaux sans procéder au choix de nos délégués à la CENI, alors que nous étions là pour la désignation. Il y a là une volonté de ne pas en finir avec cette question. Mettez-vous à notre place, peut-être qu’ils ont voulu satisfaire la demande des autres. Nous ne sommes pas prêts à le faire», a-t-il rappelé.
Nonobstant le dépôt des procès verbaux de désignation des deux membres constituant le quota des confessions religieuses au sein de la centrale électorale au bureau de l’Assemblée nationale, les six congrégations réaffirment leur disponibilité de trouver un consensus avec les églises catholique et protestante. La controverse n’en continue pas moins pour autant. Dans l’entretemps, le représentant légal de l’église kimbaguiste Simon Kimbangu Kiangani a confirmé récemment au cours d’une prédication solennelle à Nkamba que Denis Kadima avait été bel et bien présenté par les kimbanguistes, démentant la rumeur selon laquelle l’Eglise de Jésus-Christ selon Simon Kimbangu n’avait rien à voir avec la présentation de Kadima.
BE

Vues : 63

Partagez cet article