Autres

Deo Rugwiza Magera

«Je voudrais que le monde sache que l’univers des managers engagés pour la bonne gouvernance en RDC a perdu le meilleur gestionnaire de son époque», déclare Godé Mpoyi, président de l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa au sujet de Déogratias Rugwiza.
«À peine réveillé aujourd’hui, je reçois l’appel de Pierre, ce Pierre que toi et moi nous connaissons, car c’est lui qui nous avait mis ensemble depuis plusieurs années. Quelle coïncidence!
Malheureusement, Pierre m’appelait pour m’annoncer en premier ta mort. En remontant dans ma mémoire, je voudrais que le monde sache que l’univers des managers engagés pour la bonne gouvernance en RDC a perdu le meilleur gestionnaire de son époque.
L’homme avenant, mélange rare de talent fou, docte et probe, ton intelligence étonnait même les anges. Tu étais aussi le protecteur des faibles et ennemi juré de l’impéritie. C’est avec toi Deo que la méritocratie a fait son retour à la DGDA, tu as permis à tout douanier d’occuper les postes les plus capés de notre administration en rompant avec sécateurs le lien du sang et de sentiment érigé jadis en unité de mesure. C’est avec toi que la femme de la DGDA est aujourd’hui revalorisée, respectée, protégée et fait valoir ses talents professionnels. C’est avec toi que la DGDA ce fleuron du portefeuille congolais est entré dans la fleur de ses performances. L’espace et le temps ne me permettent pas de décrire ta personnalité synchroniquement polygonale et particulière dans sa complétude. Tu étais pointu et pointilleux, ta vision était canonique ; et ta parole n’avait d’égal que l’Oracle de delphes. Que dire et que ne pas dire de toi Deo, car tu avais un bon fond, et ce fond était profond, tu étais le guide des égarés. Mouton à cinq pattes et la cinquième roue de la charette,je suis fier d’avoir été ton conseiller.
Autant je brais, autant je braille ; autant je crois comme à ma propre vue, que tes disciples(très nombreux à la DGDA) disciplinés par ta discipline, aujourd’hui sans papa honnoreront ta mémoire en faisant plus des pas sans appâts, pour le rayonnement de la douane qui est notre patrimoine commun.
Deogratias Rugwiza Magera : la totalité du réel. Repose en paix et sois certain de toujours rester vivant en moi».
Godé mpoy

Vues : 197

Partagez cet article