PROVINCES

COVID-19 DANS LE HAUT-UELE : Mambidi sensibilise aux gestes barrières

Aussitôt après la confirmation le 21 juin 2020 du tout premier cas de la Covid-19 à Doko (Watsa), en province du Haut-Uélé, par le gouverneur Christophe Baseane Nangaa, le député national Jean-Marc Mambidi Kereboro s’est lancé dans la campagne de sensibilisation de la population aux gestes barrières contre la pandémie. L’élu de Watsa et ancien médecin Inspecteur provincial de l’ex-province Orientale a appelé la population à l’observance des mesures prises par le gouvernement central afin d’éviter la chaîne de propagation du fléau du Coronavirus sur l’ensemble de la province du Haut-Uélé.
Auparavant, le caucus des députés du Haut-Uélé s’était réuni à Kinshasa en vue de statuer sur ce dossier et prendre des dispositions utiles et responsables face à cette situation. «Vu la situation actuelle de la Covid-19 à Kinshasa et à travers le monde, nous sommes très touchés par l’ampleur que prend ce fléau dans notre pays», a expliqué Jean-Marc Mambidi Kereboro tout en exhortant la population du Haut-Uélé à rester calme et ne pas céder à la panique. «Les autorités provinciales du Haut-Uélé ont déjà pris des mesures indispensables pour arrêter rapidement la propagation de cette pandémie, mais aussi nous devons savoir que toutes les mesures quant aux gestes barrières contre la Covid-19, édictées par les autorités politiques et sanitaires du pays sont d’application sur l’ensemble du territoire national, notamment, le strict respect de la distanciation physique, la discipline quant à rester chez-soi en évitant des promenades inutiles, des attroupements prohibés pendant cette période de crise sanitaire», a-t-il rassuré. Bien évidemment, se serrer les mains pour se saluer est défendu alors que le port obligatoire et régulier des masques est encore plus important, a martelé l’élu de Watsa.
Quant au nombre de nouveaux cas de la Covid-19, Jean Marc Mambidi a laissé entendre qu’il est difficile pour l’Etat congolais, en cette période de l’état d’urgence de contenir la chaîne de contamination de cette maladie. C’est le cas justement de la province enclavée du Haut-Uélé où il est difficile, selon lui, de cerner réellement le mode de propagation de cette pandémie. Néanmoins, il y a des efforts par le gouvernement central et une représentation du comité multisectoriel de lutte contre la Covid-19 en RDC qui vient d’être installée en territoire de Watsa.
Alain Panguimo

Hits: 100

Partagez cet article