A la une PROVINCES

CONTROVERSE AUTOUR DE LA BAISSE DES PRIX DES PRODUITS SURGELES : Le Kongo-Central ne perçoit que 1.000 FC/ tonne

Le ministre de l’Economie nationale, Jean Marie Kalumba Yuma a réuni lundi 12 juillet 2021 les importateurs des produits surgelés et les services de l’Etat notamment la Direction générale de migration (DGM), la Congolaise des Voies Maritimes (CVM), les Lignes maritimes congolaises (LCM) ainsi que le maire de la ville de Matadi dans la province portuaire du Kongo Central.
A cette occasion, le maire de la ville de Matadi, la Congolaise des Voies Maritimes (CVM), les Lignes Maritimes Congolaises (LMC) et la Direction Générale des Migrations (DGM) ont décliné toute responsabilité dans la surcharge de la structure des prix des produits surgelés. D’après le maire, la province ne perçoit que 1.000 FC/ tonne contrairement à ce qu’insinuent les structures des prix présentées par les importateurs. «Nous avons été invités par son Excellence Monsieur le ministre de l’Economie sur instruction de la haute hiérarchie, le chef de l’État, vous savez que le chef de l’État a promis à sa population le social et là le ministre de l’économie nous a réuni les services de l’État (LMC, CVM,DGM, DGDA et la mairie de matadi). Son Excellence Monsieur le ministre nous a présenté ce qui a été des structures des prix présentées par nos frères importateurs des chinchards et autres produits. Le ministre de l’économie les a brièvement enseigné mathématiquement parlant. J’ai prouvé devant son Excellence Monsieur le Ministre que ce qui est écrit n’était ni perçu par la province du Kongo Central ni par la ville de Matadi, nous avons expliqué et montrer la loi et nous avons donné le montant exact que perçoit la ville de Matadi c’est 1.000 FC la tonne et vous divisez par 20 où 30 cartons, vous avez le montant», a déclaré en substance le maire de la ville de Matadi à la presse.
OH

Vues : 178

Partagez cet article