A la une Sport

CONTREPERFORMANCE EN CASCADE DES LEOPARDS : La tête de N’Sengi Biembe mise à prix

Les Léopards de la RDC ont concédé un nul (1-1) face aux Lions de l’Atlas du Maroc pour leur deuxième match amical international, mardi 13 octobre dernier. Pour cette rencontre, l’entraîneur principal congolais, Christian N’Sengi Biembe Sese Seko, avait modifié son équipe de départ, avec de nouvelles titularisations. Le but congolais obtenu à la 60ème minute de la partie a été l’œuvre de Yoane Wissa qui évolue à Lorient, en France. Ce jeune joueur figure parmi ceux qui se sont fait remarquer auprès des téléspectateurs, avec Yannick Bangala Litomba placé comme sentinelle. Le 11 national de la RDC se prépare désormais pour sa double confrontation contre l’Angola en novembre prochain.
Mais la rentrée pour les fauves congolais a été un cauchemar. Ils ont été corrigés par les Etalons du Burkina Faso (0-3) vendredi 9 octobre dernier en match amical. A quelques heures du match contre le Maroc, le sélectionneur national Christian N’Sengi Biembe avait dit souhaiter être jugé plutôt sur les résultats en matchs officiels en assumant la débâcle subie par son équipe. «L’affront, puisqu’il en était réellement un, devra être dédramatisé. Ce n’est pas non plus la fin du monde. Certes, en ma qualité de patron technique des Léopards, j’assume cette défaite, aussi lourde soit-elle. Je n’ai pas été non plus trahi par mes joueurs. On a essayé quelque chose de nouveau avec une ossature essentiellement nouvelle, en l’absence de près de onze joueurs cadres. On ajuste disposé d’une base défensive connue avec Issama, Luyindama, Tisserand et Nsakala, mais devant elle, que de novices, de nouveaux joueurs qui, pour la plupart, étaient à leur première sélection en équipe nationale. On ne pouvait d’ailleurs faire autrement avec toutes ces défections, tous ces cas de blessures, de responsabilité familiale et parentale sur fond des restrictions Covid-19. Il fallait faire avec tout cela et cette défaite, il faut la positiver, car elle m’a permis de disposer des repères », a déclaré le technicien sur Radio Okapi avant de poursuivre: «quelque soit le résultat contre le Maroc, cela ne sera qu’une rencontre amicale. Mais moi, il  faudra plutôt m’attendre au mois de novembre prochain contre l’Angola (dans les éliminatoires de la CAN 2021, ndlr). C’est là qu’il faudra me juger et non sur des rencontres amicales qui me servent plutôt de repères », a conclu le coach principal des Léopards de la RDC.
Ancien sélectionneur des Léopards U 23 nommé en août 2019 à la tête de la sélection nationale A, Christian N’Sengi Biembe Sese Seko est sous les feux de critiques les plus acerbes de la part des analystes sportifs à cause des contre performances de ses joueurs. Le palmarès des Léopards fait état de 6 matches joués pour 4 nuls et 2 défaites. L’équipe nationale de football a marqué 5 fois contre 10 buts encaissés.
On se demande alors de quoi seront cacapbles les joueurs avec Christian N’Sengi Biembe alors qu’ils courent toujours derrière une qualification à la prochaine Coupe du monde.
Le nul contre le Maroc, le énième en 6 rencontres, est la goutte d’eau qui a fait débordé le vase poussant certains observateurs à exiger le remplacement du technicien congolais. On pense déjà au come back de Jean-Florent Ibenge Ikwange, à défaut d’un expatrié valable. Les jours de Christian N’Sengi Biembe à la tête de la sélection nationale A de football semblent comptés.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 29

Partagez cet article