Politique

COMMISSAIRE SPECIAL DE LA TSHOPO : Jean Tokole fêté par les siens à Kin

Dimanche 1er novembre 2015 fut une journée spéciale pour les membres de la communauté de la nouvelle province de la Tshopo. En effet, la grande communauté de cette jeune province s’est fixée rendez-vous pour recevoir et fêter, Jean Tokole Ilongo, le Commissaire spécial promu tout récemment par le Chef de l’Etat, à la salle de fête Carpe Diem dans la commune de Lingwala à Kinshasa.

A cette occasion, l’heureux promu a adressé ses remerciements à Dieu, le maître des temps et des circonstances avant de rendre les hommages les plus mérités au Président de la République, pour sa nomination en qualité du Commissaire spécial de la jeune province de la Tshopo. «La gratitude de Tokole est allée également à l’endroit des membres de la communauté de la province de la Tshopo pour la spontanéité avec laquelle ils ont organisé la réception du dimanche dernier à son honneur», a-t-il indiqué, se disant «ouvert aux conseils».

Il a invité tout le monde d’assister le Chef de l’Etat dans sa lourde tâche de pacification et de développement de la République Démocratique du Congo. Dans cette optique, il a appelé, selon ses propres termes, «tous ses frères et sœurs», de le soutenir dans cette tâche dans la mesure où la compétition sera rugueuse au niveau des dirigeants de différentes provinces du pays. «Seul, je risque un échec cuisant, j’ai besoin de l’assistance de tout le monde, Wallé, Bafoa, Tofendo et d’autres que j’invite à mettre la main dans la pâte pour nous assurer, avec mes deux collaborateurs, le succès dans ce que nous sommes appelés à faire au bénéficie de notre chère province et de la communauté de la Tshopo tout entière», a-t-il dit.

Reprenant la parole après avoir introduit le Commissaire spécial, le professeur Amisi Herady, également directeur général du Guichet Unique de Création d’Entreprise, a noté que cette journée est spéciale, il en est autant du Commissaire spécial lui-même qui est vraiment «spécial». «De même que le français parlé au cours de cette cérémonie», a commenté le modérateur.

Des hommages les plus déférents ont été adressés au Président de la République, Joseph Kabila pour avoir jeté son dévolu sur la personne de Jean Tokole Ilongo en le nommant commissaire spécial de la nouvelle province de la Tshopo et la plus grande de la République Démocratique du Congo (RDC). «Ce choix est judicieux et nous en remercions le Chef de l’Etat dans la mesure où Jean Tokole est un homme plein de qualités ; il est rassembleur, pacifique, il a une longue expérience dans la gestion ; il vit dans la communauté, il est entreprenant. Il sait prendre des initiatives au moment opportun et celles-ci aboutissent toujours à la résolution des problèmes», a dit le maître de la cérémonie, le professeur Amisi Herady, non sans emballer l’assistance avec ses chroniques légendaires.

Dans la biographie de l’heureux promu, il a été révélé que M. Jean Tokole Ilongo, 47 ans, est originaire d’Opala, territoire mesurant 200.000 hectares et riche de 11 collectivités. Il est ingénieur agronome et a une maitrise en France ; il a fait plusieurs autres formations en France et en Afrique. Il est propriétaire d’une plantation à Osio.  Tokole est marié et père de trois enfants. Il a présidé aux destinées de l’Association des diamantaires de l’ex- Province Orientale et a été vice-président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec /Province Orientale).

En ce qui regarde la vie associative, Jean Tokole est membre de la Ligue des Anamongo, de la Solidarité Tshopo, il est le promoteur de la Fondation John Tokole… «De même, le promu aligne plusieurs titres honorifiques. Ambassadeur de la paix 2009, médaille de mérite civique… Tokole est polyglotte. Il parle le français, l’anglais, le swahili et le lingala».

Dans les témoignages, revenant sur le sens de la manifestation, le professeur Emile Bongeli et président du Conseil d’administration de la Régie des voies aériennes (RVA), a martelé qu’il s’agit de célébrer «notre nouvelle province raison pour laquelle nous remercions les autorités du pays d’avoir initié le découpage territorial». «Bien que la Tshopo soit la plus grande province, elle est la plus apte à gouverner», a fait remarquer le professeur Bongeli. Il a laissé entendre que Tokole est passé partout. Du village en Europe. Yangambi, Kisangani, le diamant de Pokoro à Banalia, à Bafwasende, Ubundu, Isangi… De cette manière, il sait parler aux villageois, aux intellectuels, aux marchands…

En sa qualité de représentant des sages, le professeur Bongeli a prodigué des conseils tout aussi sages à l’heureux promu.  «Etant donné que le pouvoir corrompt, vous n’avez jamais été hautain, orgueilleux… restez ce que vous avez toujours été. Ne vous laisser aucunement corrompre par le pouvoir», a-t-il conseillé sous les applaudissements frénétiques de l’assistance constituée des ressortissants de différents territoires de l’ex-Province Orientale.

De la même manière, le professeur Bongeli a invité les membres de la communauté de la Tshopo à accompagner M. Tokole et ses deux collaborateurs dans les responsabilités qui sont les leurs depuis leur nomination à la tête de cette nouvelle province pour qu’ils aillent de l’avant et pour que la province aille de l’avant.

Signalons que cette manifestation a été agrémentée par plusieurs ensembles musicaux et autres groupes folkloriques de la province de la Tshopo. Cette journée s’est transformée en une occasion des retrouvailles.

BASILE B.N

Hits: 770

Partagez cet article

Comments are closed.