Sport

CHAMPIONNAT DE LA LIPROBAKIN : Reprise effective le 17 septembre 2020

Jean-Pierre Bazeka Lusakweno Tshongesa, secrétaire exécutif provincial de
la Ligue provinciale de basket-ball de Kinshasa (LIPROBAKIN), a confirmé, mercredi 2 septembre, la reprise et la
poursuite du championnat 2019-2020, «selon les instructions du Bureau exécutif
fédéral (BEF) de la Fédération de basket-ball du Congo (FEBACO)». Ce tournoi avait été suspendu il y a de cela cinq mois des suites de la pandémie du coronavirus.
Selon le chef de l’administration de la LIPROBAKIN, toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement de
cette activité prévue du 17 au 30 septembre 2020. Au cours de la réunion de mardi 1er septembre dernier, les correspondants officiels des clubs ont
été informés qu’en version masculine, ce tournoi se jouera en deux phases (qualificative et demi-finale), avant le play-off. 8 clubs classés en ordre utile au classement établi à la date de l’arrêt du
championnat sont concernés. Il s’agit de : BC Espoir Fukash, BC DCMP, BC Terreur, BC CSM, BC SCTP, BC Don Bosco, BC De
Bonhomme et le BC Molokaï. Cette dernière formation a été récupérée en lieu et place du BC PQC (Plus Qu’un Club) qui
a désisté. Aussi, les rencontres de la phase qualificative qui se joueront en aller et retour, du 17 au 20 septembre 2020
se disputeront de la manière suivante : jeudi 17 septembre 2020, 14h : BC Espoir Fukash-BC Molokaï (A) ; 16h : BC
DCMP-BC De Bonhomme (B);
vendredi 18 septembre 2020,
14h : BC Terreur-BC Don Bosco (C) et à 16h : BC CSM-BC
SCTP (D). Samedi 19 septembre 2020, 14h : BC DCMPBC De Bonhomme (B) ; 16h :
BC Molokaï-BC Espoir Fukash
(A). Dimanche 20 septembre
2020, 14h : BC SCTP-BC CSM
(D) ; 16h : BC Don Bosco-BC
Terreur (C).
Demi-finale. Gagnant A-Gagnant D ; Gagnant B-Gagnant
C. Les vainqueurs de ces deux rencontres passeront en finale (play-off en aller et retour) le même jour que les deux finalistes de la version féminine. Le classement de la 5ème à la 8ème place pour les équipes perdantes de la phase qualificative sera établi par rapport
aux points différence enregistrés.
Contrairement aux clubs de la version masculine, ceux de la version féminine seront exemptés de la phase qualificative et passeront directement au play-off avec des rencontres qui se joueront en demi-finale aller et retour (tout comme en version masculine), avant la finale proprement dite. Sont concernés
dans ces joutes BC V. Club, BC CNSS, BC Arc-En-Ciel et BC Tourbillon. Au programme, BC V. Club sera opposé au
BC Tourbillon, alors que BC
CNSS rencontrera BC Arc-En￾Ciel. Les équipes victorieuses
avec le plus grand nombre de différence de points dans les deux matches seront qualifiées pour la finale. En cas d’égalité de point de différence, un match de barrage sera organisé pour les départager. Les équipes perdantes des demi-finales dans chaque version se rencontreront en
match unique pour les 3ème et 4ème places. Tandis que les équipes victorieuses des demi-finales de chaque version joueront la finale en matches uniques. Enfin, toute équipe qui perd un match programmé au cours de l’une de ces diffé-
rentes phases, par forfait ou refus de jouer, sera disqualifiée d’office pour le reste du
championnat, et sera sommée de payer 50 USD ou l’équivalent en franc congolais, dans le délai règlementaire. A retenir
que le play-off se déroulera du 22 au 30 septembre 2020. Entretemps, tous les matches (sans exception) programmés
se dérouleront à huis clos afin
d’éviter la propagation du coronavirus. Seule une catégorie de personnes bien identifiées aura accès au stadium de
basket-ball. A savoir, 28 personnes par équipe (athlètes, staff technique, membres du comité), officiels (arbitres,
assistants) et, bien entendu,
les éléments de la police nationale pour sécuriser les lieux. «Faire preuve d’ingéniosité en adoptant la formule qui
conviendrait le mieux pour organiser les championnats dans le temps imparti», a
exhorté la FEBACO à ses entités subdélégataires il y a quelques jours. Cela, afin d’éviter notamment une année blanche et surtout pour permettre à la RDC d’avoir, au terme de la 37ème édition
de la Coupe du Congo, des clubs représentatifs aux prochains championnats d’Afrique des clubs champions. Voila que, malgré un
mauvais présage, la LIPROBAKIN vient de confondre les oiseaux de mauvais
augures en relançant son championnat. Pour rappel, ne pourront donc être autorisées à poursuivre ce championnat que les équipes dont les athlètes ont subi un contrôle médical au Centre national de médecine du sport (CNMS), en plus du
test obligatoire Covid-19. Par ailleurs, des instructions du BEF de la FEBACO, tous
les participants sont tenus à l’observance des gestes barrières édictés par les
autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre la propagation de Covid-19.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 46

Partagez cet article