Sport

CHAMPIONNAT DE LA LIPROBAKIN : De quoi seront capables BC Espoir Fukash et BC V. Club ?

Jusqu’à preuve du contraire, ces deux clubs sont en tête de classements dans leurs versions masculines et féminines au championnat de la LIPROBAKIN. Il n’est donc plus question pour ces deux formations que de consolider leurs positions, à défaut d’un faux-pas qui leur serait fatal pour la suite de la compétition pour la saison sportive 2019-2020.
Espoir Fukash
Fruit d’une dissidence au sein du BC Terreur, Espoir Fukash qui n’a que quelques mois d’existence, compte déjà parmi les grands clubs masculins de basket-ball de la RDC. Constitué en majorité de jeunes, le club rivalise avec les traditionnelles grandes équipes de la capitale et pourrait en faire autant sur le plan national lors de la prochaine Coupe du Congo. Pour rappel, cette formation mène au classement partiel sans avoir concédé une seule défaite. Cependant, «le chemin à parcourir reste encore long et plein d’embûches », reconnaît son autorité morale, Benito Furume. Aussi, tous les joueurs réunis autour du staff technique dirigé par Joachim Vale Mosengo n’ont qu’un mot d’ordre : aller jusqu’au bout et prendre le titre et le trophée. Déjà, ils abordent la coupe du Congo avec sérénité. Au cours de ce dernier round avant le play-off, le coach Giresse Bongubu Fanao et ses ouailles devront absolument se méfier de leurs adversaires qui entendent se remettre de leurs contre-performances d’avant la suspension de la compétition. Qu’à cela ne tienne, Espoir Fukash garde intactes ses chances.
BC V. Club
Avant la suspension du championnat, personne ne donnait cher de la section basket-ball de l’AS V. Club du fait que l’équipe semblait être abandonnée à son triste sort. Pour la première fois de son existence, BC V. Club a a été étrillé par un score à trois chiffres (104-76), face à une équipe de la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale) très en verve. Curieusement, au fil des matches, le club a repris du poil de la bête en remontant lentement mais surement la pente pour occuper la première place au classement partiel. BC V. Club a profité d’un forfait « bête » concédé par la formation de la sécurité sociale empêtrée, à l’époque, dans un désordre administratif qu’on pouvait éviter. Inamovible champion de Kinshasa et du Congo quatre saisons durant, avant d’être détrôné par le BC Makomeno de Lubumbashi lors de la précédente édition de la Coupe du Congo à Kinshasa, le BC V. Club dont les dirigeants n’ont toujours pas songé à la relève, doit, pour cette phase ultime du championnat de Kinshasa, faire très attention à son éternelle rivale (CNSS), mais aussi à cette jeunesse ambitieuse, aux dents longues, incarnée par le BC Arc-En-Ciel.
Phase qualificative(version masculine)
Les rencontres de la phase qualificative en aller et retour, du 17 au 20 septembre 2020, sont programmées de la manière suivante : jeudi 17 septembre 2020, 14h : BC Espoir Fukash-BC Molokaï (A) ; 16h : BC DCMP-BC De Bonhomme (B) ; vendredi 18 septembre 2020, 14h : BC Terreur-BC Don Bosco (C) et à 16h : BC CSM-BC SCTP (D). Samedi 19 septembre 2020, 14h : BC DCMP-BC De Bonhomme (B) ; 16h : BC Molokaï-BC Espoir Fukash (A). Dimanche 20 septembre 2020, 14h : BC SCTP-BC CSM (D) ; 16h : BC Don Bosco-BC Terreur (C).
Demi-finale. Gagnant A-Gagnant D ; Gagnant B-Gagnant C.
Les vainqueurs de ces deux rencontres passeront en finale (play-off en aller et retour) le même jour que les deux finalistes de la version féminine. Le classement de la 5ème à la 8ème place pour les équipes perdantes de la phase qualificative sera établi par rapport aux points différence enregistrés. En cas d’égalité de point de différence, un match de barrage sera organisé pour les départager. Les équipes perdantes des demi-finales dans chaque version, se rencontreront en match unique pour les 3ème et 4ème places tandis que celles victorieuses des demi-finales de chaque version joueront la finale en matches uniques. Le play-off se déroulera du 22 au 30 septembre 2020.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 132

Partagez cet article