A la une Politique

CENI : Fichier électoral fin prêt ce week-end

Après le calendrier électoral, la centrale électorale nationale dispose désormais de deux documents décisifs qui confirment ses avancées vers la tenue des élections : la loi électorale confirmée à la Cour constitutionnelle et le fichier électoral qui pourrait être publié ce week-end. Ne restera plus dès lors que la loi portant répartition des sièges dont l’élaboration dépend du fichier électoral.
Le week-end dernier a apporté son lot d’indications qui attestent de l’inéluctabilité des scrutins de décembre prochain : la confirmation de la loi électorale par la Cour constitutionnelle et la finalisation du nettoyage du fichier électoral. Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa Yobeluo, a annoncé vendredi dernier l’adoption définitive par la Cour constitutionnelle de la loi électorale. Cette confirmation est consécutive au rejet des recours en inconstitutionnalité de cette loi par un groupe de députés nationaux qui contestaient, entre autres, l’instauration du seuil d’éligibilité.
Pour Corneille Nangaa, cette adoption confirme la tenue, le 23 décembre 2018, des élections présidentielle, législative et provinciale, conformément au calendrier publié par son institution, ceci, bien entendu, en attendant le vote au Parlement et la promulgation par le Chef de l’Etat, du projet de loi portant répartition des sièges par circonscription électorale.
Celle-ci dépend du fichier électoral dont les travaux de nettoyage (dédoublonnage) ont déjà pris fin. Plus d’un million de fichiers ont été supprimés de la liste au cours de ce travail. Corneille Nangaa a expliqué qu’il s’agissait de mineurs ou de fausses photos (chaises ou simples décor, etc.) dont l’enregistrement auront été le fait des erreurs du personnel temporaire de la CENI. Ces situations se sont surtout observées dans les provinces dont le taux d’enrôlement était particulièrement élevé comme dans le Sankuru, par exemple.
La liste des électeurs devrait être publiée le 6 avril 2018 conformément au calendrier électoral.
En attendant, le Président de la CENI a encouragé les Secrétariats exécutifs provinciaux (SEP) à poursuivre la sensibilisation des électeurs sur la machine à voter ainsi que d’autres activités liées au processus électoral. Dans ce cadre, la CENI a déjà lancé le déploiement des machines à voter en provinces. Le 31 mars dernier, 7 machines à voter sont arrivées au Kwilu pour la sensibilisation de proximité des électeurs sur le « Comment voter » dans les territoires de Bagata, Bulungu, Gungu, Idiofa, Masi-Manimba, ainsi que dans les villes de Bandundu et Kikwit.
JEK ET LE MAXIMUM

Hits: 135

Partagez cet article