A la une Politique

CAMPAGNE ELECTORALE : Le FCC en rangs serrés

C’est en sa qualité de fondateur et autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC) que le président Joseph Kabila a rassemblé autour de lui dans sa ferme privée de Kingakati tout le gratin de cette plateforme électorale ce jeudi 22 novembre 2018. Objectif : donner à ses partisans des orientations sur la conduite à tenir dans le cadre de la campagne électorale qui a démarré le même jour conformément au calendrier de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).
Après avoir félicité et remercié ces têtes couronnées de sa plateforme pour « être parvenus à atteindre jusqu’à ce niveau les objectifs que nous nous sommes assignés qui sont de présenter un candidat unique à l’élection présidentielle, présenter un programme électoral nous engageant tous au-delà de nos chapelles politiques et gagner les élections à tous les niveaux », le président Kabila a invité ses interlocuteurs à descendre maintenant sur le terrain afin d’engager les joutes électorales avec élégance et sérénité.
Se confiant à la presse nationale et internationale à la fin de cette rencontre, Lambert Mende Omalanga, chargé de la communication de la campagne du candidat FCC à l’élection présidentielle a indiqué que le président les a invité à mener une campagne décomplexée mais empreinte de dignité et d’humilité par respect pour le peuple souverain, compte tenu de devoir de redevabilité qui nous incombe après avoir exercé le pouvoir même si le bilan est élogieux lorsqu’on compare ce que le pays est devenu avec ce qu’il a été en 2001, au moment de son accession à la magistrature suprême.
Selon M. Mende, le président a mis sa famille politique en garde contre la tentation de chercher à « gagner pour gagner » et a rappelé que si le FCC tenait à gagner ces élections, c’est parce qu’il a une vision, un plan et que l’enjeu principal à cet égard, à ne jamais perdre de vue est la lutte pour l’auto-détermination du peuple Congolais.
Il a également souhaité que tout ce passe dans le calme au cours des 31 jours que durera la campagne électorale et a offert sa disponibilité personnelle à tout candidat de sa famille politique à quelque niveau que ce soit qui en éprouverait le besoin, étant donné qu’aucune loi en RD Congo n’interdit à un président en exercice de participer à une campagne électorale.
Avant de convier ses invités à un dîner au restaurant Kisangani de la Réserve Naturelle de Kingakati, quelques kilomètres plus loin, Joseph Kabila a rappelé à tous les membres du FCC qui ont en charge les institutions publiques que ces dernières devaient fonctionner jusqu’au bout conformément aux lois et règlements en vigueur et ce, en dépit des sollicitations de la campagne.
J.N.

Vues : 232

Partagez cet article