Economie

CADRE MACRO-ECONOMIQUE : Le Franc congolais et les prix des produits miniers, stables

Au cours de sa réunion hebdomadaire mardi 22 septembre dernier, le Comité de conjoncture économique (CCE) assure avoir noté une légère décélération du rythme de formation des prix sur le marché, mais aussi une stabilité du Franc congolais à l’indicatif comme au parallèle. Un constat fait à la suite de l’examen du dossier sur la situation économique de la semaine, présenté aux membres de cet organe du gouvernement par la vice-première ministre, ministre du Plan Elysée Munembwe. Preuve que le respect du « pacte de stabilité du cadre macroéconomique et monétaire», initié par le premier ministre Ilunga est maintenu.
Faisant la restitution de cette séance de travail dans le secteur minier Elysée Munembwe a fait remarquer que les cours des produits miniers se comportent de manière favorable sur le marché. Le comité a apprécié la stabilité de la production minière avant de rappeler que la mine d’or de Kamituga au Sud-Kivu où un éboulement a coûté la vie à plusieurs creuseurs, est toujours scellée sur décision du gouvernement central.
Concernant l’information sur l’arrivée massive des sujets chinois à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, le premier ministre Ilunga a instruit les ministères de l’Intérieur, du Plan ainsi et du Travail et prévoyance sociale d’examiner la procédure d’accès au droit de travailler sur le territoire congolais.
Depuis le début de la crise sanitaire causée par la COVID-19 et ses effets néfastes sur l’économie nationale, le CCE qui comprend les ministères du Budget, du Plan, d’État au Travail et Prévoyance Sociale, de l’Économie, du Commerce extérieur, des Mines, des Finances ainsi que du gouverneur de la Banque centrale du Congo, associe régulièrement la Fédération des entreprises du Congo(FEC) et l’Association nationale des entreprises du portefeuille Publiques (ANEP) à ses travaux d’évaluation de la situation économique du pays.
JM

Hits: 33

Partagez cet article