Economie

CADRE MACRO-ECONOMIQUE : Le déficit budgétaire résorbé

Au cours de sa toute dernière réunion traditionnelle tenue exceptionnellement mercredi 30 décembre 2020 autour du premier ministre, le Comité de conjoncture économique a examiné deux dossiers. Notamment, la note de conjoncture économique et le dossier relatif au secteur minier.
Dans son compte-rendu de la réunion, Jean-Baudouin Mayo vice-premier ministre, ministre du Budget a indiqué que la note de conjoncture présentée par la vice-première ministre, ministre du Plan Elysée Minembwe renseigne que la RDC a réintégré à nouveau l’AGOA.
Le Comité de conjoncture économique a noté une accélération du rythme de formation des prix due aux festivités de fin d’année, mais dans des proportions acceptables. L’inflation annuelle se situe autour de 15 %, alors que le gouvernement s’était fixé un objectif de 7 %.
Le taux de change est demeuré stable autour de 1.900 FC le dollar à l’officiel et de 2.000 au parallèle. Cette stabilité est la conséquence des efforts non seulement palpables mais en plus satisfaisants, consentis entre les deux partenaires, le gouvernement et la Banque centrale du Congo, signataire du pacte économique de stabilité.
Par ailleurs, le CCE a fait savoir que le gouvernement Ilunkamba a réalisé un déficit budgétaire d’environ 900 milliards FC. Déficit causé par les effets néfastes de la Covid-19 sur l’économie nationale. Toutefois, cette situation a été totalement résorbée par les financements de la BCC, les bons du trésor et les appuis budgétaires du FMI.
Ainsi, suite aux efforts réalisés grâce au management du 1er ministre Sylvestre Ilunga, le cadre macro économique a été sauvegardé.
Le chef du gouvernement a profité de cette occasion pour remercier le FMI pour son soutien aux finances de l’État. Il a été également constaté la baisse des exportations par rapport au volume considérable des importations surtout des produits viviers.
La note relative au secteur minier révèle que les importations ont augmenté, alors que les exportations ont quelque peu baissé, en dépit du fait que le secteur minier a produit plus d’un million 400 mille tonnes de cuivre en 2020.
Sur le plan sanitaire, les membres du comité de conjoncture économique ont constaté que plus ou moins 1.500 cas de personnes testées positives au Coronavirus depuis le début de la 2ème vague de la pandémie. La Covid-19 se propage de manière spectaculaire, d’où ce nouvel appel du chef du gouvernement à la population pour le respect des gestes barrières.
Au cours de cette dernière réunion, le 1er ministre a présenté ses vœux à son gouvernement et aux membres du CCE.
JM

Hits: 19

Partagez cet article