Sport

BASKET-BALL/LE HAUT-KATANGA A RAFLE LA MISE : Makomeno (D) et Mazembe (M) champions : les chiffres

C’est dans un stadium Mabusa Eseka (Martyrs) qui a refusé du monde que se sont déroulées, le lundi 02 septembre 2019, les deux rencontres de la finale de la 36ème édition de la Coupe du Congo de basket-ball ; lesquelles rencontres ont opposé BC Makomeno de Lubumbashi au BC CNSS de Kinshasa en version féminine, et BC SCTP/Kin au BC Mazembe de Lubumbashi.
A vrai dire, les deux formations kinoises n’ont pas fait le poids face aux Lushois qui se sont révélés des véritables artistes, et qui ont fait le bonheur de ce public friand du beau basket-ball venu assister à cette finale.
Battues par le BC Makomeno sur le score de 60-39, soit 21 points ou 10,5 paniers de différence, les filles de la sécurité sociale se contentent donc de la deuxième place (vice-championnes), comme de coutume depuis plusieurs saisons sportives.
Il ne pouvait en être autrement, à voir le basket presque brouillon développé par le BC CNSS face à la forme éblouissante qu’affichaient l’intraitable Ginette M’Futila Makiese et ses coéquipières.
Même scenario pour la rencontre BC SCTP/Kin-BC Mazembe. Face à la force irrésistible des Corbeaux lushois, ragaillardis par la présence de deux nouveaux éléments, excellents meneurs de jeu, et des deux pivots que sont Pitchou Kambuyi et Gégé Kizubanata, les Matelots n’ont eu qu’à constater les dégâts ; défaits par 84-59, soit 25 points ou 12,5 paniers de différence. Le «navire» SCTP venait de couler juste à l’accostage.
Ainsi donc, la province du Haut-Katanga vient de rafler la mise avec le sacre de ses deux équipes, BC Makomeno chez les dames et BC Mazembe chez les messieurs, comme championnes du Congo de basket-ball.
Notes techniques
Organisée comme chaque année par la Fédération de basket-ball du Congo (FEBACO), cette 36ème édition de la Coupe du Congo a connu la participation de 5 provinces et 23 clubs (10 en version féminine et 13 en version masculine).
Ville-province de Kinshasa. Version masculine : New Gen, Terreur, SCTP et DCMP ; version féminine : V. Club, Arc-En-Ciel, CNSS et Tourbillon
Province du HautKatanga. Version masculine : Mazembe, V. Club, Quartier Mission. Version féminine: Radi Makomeno et DCMP.
Province du Kongo Central. Version masculine : SCTP/Matadi, La Gare (Inkisi/Kisantu) et Victoire. Version féminine : Noudjoun
Province du Sud-Kivu. Version masculine : Ami BK ; version féminine : Scandinavia
Province du Lualaba (Entente urbaine de basket-ball de Kolwezi). Version masculine: Chem Chem et Manika; version féminine: Taïfa.
414 athlètes (toutes versions confondues), 46 entraîneurs, 23 arbitres accompagnateurs, 5 arbitres neutres, 5 officiels de table, 5 commissaires techniques, 5 statisticiens, 46 dirigeants des clubs, 35 membres des commissions et 3 membres du comité d’organisation ont participé à cette compétition.
Performances individuelles : 3 athlètes se sont particulièrement distingués au cours de cette 36ème édition de la Coupe du Congo de basket-ball, en réussissant plus points pour l’ensemble de matches de la compétition.
Meilleure marqueuse : Marlène Ngombeleza Matoko (BC V. Club/Kin), 150 points réussis ; meilleure tripointeuse: Marlène Ngombeleza Matoko (BC V. Club/Kin), 23 paniers à 3 points réussis.
Meilleur marqueur : Bobo Kasongo (BC New Gen/Kin), 176 points réussis ; meilleur tripointeur : Patrick Buzangu (BC SCTP/Kin), 34 paniers à 3 points réussis.
AGO de la FEBACO 24 heures avant la finale de la Coupe du Congo, la Fédération de basket-ball du Congo (FEBACO) a tenu son Assemblée générale ordinaire (AGO), conformément à ses statuts tel que stipulé en ses articles 15, 16, 17 et 18.
Ces assises se sont tenues sous la direction de son 1er vice-président, Me Paulin Kabongo Biaya, à l’absence du président Boni Mwawatadi Banjila Shibondo en séjour en Chine, invité officiellement à participer au Congrès de la FIBA-World. Le n° 1 du basket-ball congolais assiste par la même occasion à la Coupe du Monde de basket-ball qui s’y déroule.
L’AGO de la FEBACO a permis à son Bureau exécutif fédéral (BEF) de présenter le rapport d’activités de la saison sportive qui vient de se clôturer (2018-2019) à ses sociétaires.
La particularité de cette AGO est que le BEF vient d’achever sa première saison du mandat que les sociétaires ont bien voulu lui confier lors de l’Assemblée générale extraordinaire et élective qui s’était tenue à Kinshasa en date du 26 octobre 2018.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 40

Partagez cet article