Sport

BASKET-BALL/DECOURAGES MAIS CONFIANTS : Les Léopards attendent toujours les véhicules Fatshi

Après leur sacre à l’AFROCAN Mali 2019, les Léopards Basket champions d’Afrique avaient été reçus avec pompe par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la Cité de l’Union Africaine (UA). A cette occasion, à part l’enveloppe du gouvernement remise à chaque joueur, le Chef de l’Etat avait promis un véhicule à chacun d’entre eux. Mais, à ce jour, un silence inquiétant règne autour de cette livraison. Aucune trace des véhicules promis, et la présidence de la République est devenue aphone sur le dossier. On aurait bien voulu entendre les services fixer les esprits en l’absence du Président de la République en visite d’Etat à l’étranger, mais tout le monde a préféré faire le vide autour de lui.
Certaines sources ont indiqué au Maximum qu’une partie de ces engins serait déjà arrivée à Kinshasa, mais faute de preuves, on ne saurait affirmer ni infirmer l’information. Toujours est-il que du côté des membres de la délégation, bénéficiaires de ces véhicules, le découragement est visible.
Les Léopardsbasket doivent-ils attendre le retour du Président de la République pour être servis ? Des questions qui pourraient trouver leurs réponses dans les jours à venir.
On rappelle que Joseph Kabila Kabange, alors Président de la République, avait honoré illico-presto sa promesse, en remettant un véhicule à chaque Léopardsfootball, après leur sacre au CHAN – Rwanda. Aujourd’hui, son Allié dans la coalition FCCCASH hésiterait à passer de la parole aux actes, au risque de se discréditer. Même si une source officieuse assure « qu’il faut faire confiance au Président de la République, qui est un homme de parole ».
En tout cas, tout le monde n’attend que la concrétisation de la promesse de Félix-Antoine Tshisekedi aux champions d’Afrique de basket-ball. A savoir, doter chaque joueur d’un véhicule et, plus tard, ériger un Palais de Sports digne des champions et, ipso facto, de la RD-Congo.
On y reviendra !
P.H. MALUTAMA

Hits: 66

Partagez cet article