PROVINCES

Bas-Uélé : Valentin Senga et son gouvernement tombent de nouveau

Le gouverneur Valentin Senga Paysayo son gouvernement sont déchus. Ainsi en ont décidé à l’unanimité samedi dernier les députés provinciaux du Bas-Uélé au cours d’une plénière à Buta sous la houlette d’Augustine Dako, présidente de cet organe délibérant.

Ce vote a eu lieu en l’absence du concerné qui se trouve toujours à Kinshasa depuis novembre 2020 et de son adjoint Jean-Fidèle Tengbuti Mambe pourtant présent dans le chef-lieu du Bas-Uélé.

Les raisons évoquées par Senga qui avait demandé le report de cette plénière parce qu’étant aux soins dans la capitale Kinshasa n’ont pas convaincu les députés provinciaux.
La motion de censure à son encontre du gouverneur est une initiative de l’élu provincial Vulakulu Anisa qui lui reprochait la contre-performance dans l’exécution du programme d’action du gouvernement provincial, le détournement des deniers publics, l’outrage à l’Assemblée provinciale et la désertion.
L’auteur de la motion contre le gouverneur entend par contre-performance dans l’exécution du programme d’action du gouvernement provincial, le manque de leadership, l’absence de visite d’itinérance et la prise de grandes décisions sans avis de ses ministres.

Quant au détournement, Valentin Senga est accusé d’avoir contracté un prêt au nom de la province d’une somme de 200 milles USD auprès d’Afriland First Bank au mépris des procédures.

Il lui est reproché également d’avoir soutiré 38.000 USD dans l’enveloppe de 150.000 USD destinés à lutte contre la Covid-19 et la perception illicite de taxes allant jusqu’à 1.000 USD auprès des exploitants miniers artisanaux.
Pour ce qui est de l’outrage, il lui est reproché d’avoir bafoué les recommandations de l’Assemblée provinciale.

En fait de désertion, les députés provinciaux du Bas-Uélé s’insurgent contre l’absence prolongée du gouverneur dans la province.

FR

 

Vues : 77

Partagez cet article