A la une Politique

AUTOPSIE DU CORPS DU JUGE DE L’AFFAIRE DES 100 JOURS : Yanyi empoisonné !

Ça n’a pas beaucoup traîné avec l’autopsie du corps du juge président du Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe en charge de l’affaire des 100 jours impliquant le directeur de cabinet du chef de l’Etat Vital Kamerhe et consorts. Les résultats de cette opération révélés par Radio Okapi dimanche 31 mai font état de l’empoisonnement de Raphaël Yanyi Ovungu.
Cependant, selon la radio onusienne, malgré la confirmation du décès de l’illustre disparu par empoisonnement, les autorités politiques et judiciaires veulent savoir de quel genre de poison il s’agit et envisagent de recourir à l’expertise internationale pour ce faire. Des toxicologues sont ainsi mis à contribution pour déterminer la nature de la substance qui a causé la mort du regretté juge président du TGI/Gombe. Déjà, les vidéos de la dernière audience du 25 mai ont été réquisitionnées en vue d’y déceler les moindres faits et gestes des personnes présentes au prétoire lors de la deuxième audition de Vital Kamerhe et ses co-détenus. Plusieurs articles de presse sur ce dossier suspectent le micro ou le masque qu’un quidam avait apporté à Raphaël Yanyi et dont la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux ne permet pas encore l’identification. L’on y voit le juge enlever sa visière à la demande de l’un des avocats de Kamerhe, Me Kabengele au motif que sa voix n’était pas assez audible pour l’assistance. Quelques minutes plus tard alors qu’il échangeait au micro avec les avocats sans visière ni masque, une personne avait déposé un masque que Yanyi s’est empressé d’enfiler sans regarder celui qui venait de le lui déposer et dont on ne voit que le bras dans les images télévisées.
Dans l’opinion, beaucoup exigent que l’avocat ayant exigé du juge qu’il enlève son masque tout comme l’homme qui lui en a apporté un autre soient interpellés et entendus car en dépit de la visière, la voix du juge président était clairement audible de tous les téléspectateurs. Il craindre aussi que le fameux masque n’ait été déjà détruit alors qu’il devrait aussi passer aux examens toxicologiques. Pour nombre d’observateurs, les gesticulations d’un des prévenus avec ses avocats demandant au juge d’ôter son masque afin d’être remplacé par un autre font penser à un coup monté pour faire disparaître Raphaël Yanyi.
On rappelle que le juge Yanyi (Soleil en Tetela), aurait vomi, selon un membre de sa famille contacté pour qui son ventre était ballonné en même temps que son corps était devenu plus sombre avant sa mort.
OH

Hits: 78

Partagez cet article