Economie

APPROVISIONNEMENT EN EAU : Le gouvernement adopte le projet de l’Ozone

Le gouvernement a adopté vendredi 30 avril 2021 le projet d’approvisionnement en eau à l’Ozone qui s’inscrit dans un accord de prêt entre la RDC et le Fonds de l’OPEP (OFID) signé le 23 juillet pour un montant de 30 millions USD.
Pour la RDC qui a un grand besoin dans le secteur de l’eau, la capacité de ce projet est estimé à plus de 400.000 m3/jour.
Félix-Antoine Tshisekedi avait posé à cet effet la première pierre de la phase 1 du complexe industriel de traitement d’eau potable dans les installations de la Regideso, à Binza Ozone (Ngaliema) en décembre 2019. L’usine aura la capacité de production de 3 x 120.000 m3.
«Le besoin en investissement dans le secteur urbain est estimé à environ 3,5 milliards USD sur les cinq prochaines années pour permettre d’atteindre un taux d’accès en eau potable et à l’assainissement de plus ou moins 70 % dont 1,10 milliard USD, du moins pour le périmètre de la Regideso», expliquait le ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et de l’Électricité Eustache Muhanzi Mubembe en décembre 2019.
Le projet d’aménagement des accès routiers au pont route-rail sur le fleuve Congo sera développé dans les régions de Maluku et de Maloukou au Congo.En RDC, il s’agit de la voie d’accès sur une longueur d’environ 6.800 m et au Congo, la voie d’accès de 3,2 km. Suite à une revue effectuée par les deux pays, il ressort que les voies d’accès à l’ouvrage sont plus étendues et couvrent les voies d’accès, en rive droite du fleuve Congo (République du Congo) et les voies reliant le pont à la RN1 et, en rive gauche (RDC), les voies reliant le Pont à la RN43.
LM

Hits: 9

Partagez cet article