ANNONCES CLASSEES

ANNIVERSAIRE DE MAMAN OLIVE LEMBE KABILA : Destin d’une femme d’exception

Née le 29 juillet 1976 à Kaïlo dans la province du Maniema de l’union de l’ingénieur en mines Barnabé Sita Kinsumbu, un muyombe du Kongo Central et de Madame Léonie Kasembe Okomba, une mukusu du Maniema, Olive Lembe Kabila a connu un destin pour le moins radieux. Dans son jeune âge, elle grandit dans la frugalité des zones rurales du Nord-Kivu, alliant les études primaires à l’école Mushindi et à l’institut Maendeleo de Goma à des travaux champêtres et agropastoraux. C’est de là qu’elle tire sa passion pour la culture de la terre et de l’élevage. Elle expérimente en même temps les rudiments de la gestion managériale efficace d’une ferme familiale à Kirotshe.
Lorsque sa famille s’expatrie en Belgique dans les turbulences sécuritaires de l’après-génocide rwandais de 1994, la jeune Olive décide envers et contre tout de rester au pays pour s’adonner à ses activités agricoles de prédilection dans l’exploitation familiale. Un attachement à la terre de ses ancêtres dont beaucoup de filles font rarement montre dans le contexte chaotique de l’époque.
Malgré l’éloignement de sa famille nucléaire, Olive Lembe di Sita, qui a toujours entretenu des relations affectueuses avec sa famille élargie, savait qu’elle pouvait compter sur la solidarité qui est une tradition bien ancrée dans les us et coutumes du terroir.
Après la révolution de l’AFDL du 17 mai 1997, elle profite du contexte favorable pour élargir ses activités commerciales en organisant une chaîne appréciée de fourniture de divers produits agricoles et vivriers du Kivu dans la capitale Kinshasa. Parmi ses clients les plus assidus, figure la cantine militaire du camp Kokolo où elle livre régulièrement des cargaisons de haricots, d’épices, de fromages, de pommes de terre et de viande fraîche. C’est au cours de ces livraisons que la jeune femme d’affaires attire l’attention de l’alors chef d’Etat-major des forces terrestres des Forces armées congolaises, le général-major Joseph Kabila Kabange, qui va devenir l’homme de sa vie. Repêché du front pour occuper le siège laissé vacant par son père Laurent Désiré Kabila assassiné le 16 janvier 2001, le général Joseph Kabila est désigné par les institutions en place pour prendre la succession à la tête de l’Etat et prête serment 10 jours plus tard en tant que 4ème président de la RDC, devenant à 29 ans le célibataire le plus convoité du pays. C’est le 1er juin 2006 que le chef de la maison civile de la présidence de la République a annoncé officiellement les fiançailles entre le président et Mlle Olive Lembe Di Sita.
Le mariage des deux tourtereaux intervient le 17 juin 2006 au cours d’un culte œcuménique officié par le cardinal Frédéric Etsou et Monseigneur Pierre Marini Bodho, alors président de l’Église du Christ au Congo, en conformité avec la foi catholique de la mariée et protestante de son époux.
Devenue première dame de la RDC, Olive Lembe Kabila ne renoncera pas pour autant à sa sociabilité légendaire. On la verra souvent alterner ses activités protocolaires et humanitaires avec d’autres, productives qui la rapprochaient de ses compatriotes en détresse. Elle a en effet continué à développer en même temps des projets agricoles notamment sous le label de «Fermes Espoir».
Afin de mieux encadrer ses opérations caritatives, elle a en outre mis en place l’Asbl Initiative plus et la Fondation Olive Lembe Kabila (OLK) qui comptent à leur actif la Cité maman Olive à N’sele, une vingtaine d’écoles techniques et professionnelles à travers le pays ainsi que plusieurs centres hospitaliers dont le plus récent est un hôpital ultramoderne, le Centre Hospitalier Initiative Plus inauguré le 30 juin dernier au quartier Bibwa dans la banlieue Est de la capitale. Olive Lembe Kabila, c’est aussi ce nombre incalculable d’actions ponctuelles quotidiennement posées en faveur des compatriotes malades, des familles éplorées, des veuves et orphelins, des familles de militaires et policiers ou des sinistrés.
Au-delà du travail de la terre, dont elle a toujours clamé haut et fort qu’il est le seul à assurer aux Congolais la véritable indépendance et de son engagement en faveur du développement et de l’humanitaire, Olive Lembe Kabila se tient informée en temps réel des affaires du monde et discute souvent avec ses interlocuteurs de questions politiques, diplomatiques et socio-économiques de son pays, de l’Afrique et du monde. Elle a été de ce fait de tous les combats de son illustre époux avec qui elle partage une même vision émancipatrice pour un grand Congo. Comme quoi, derrière chaque grand homme, se trouve une grande dame.
Bon anniversaire maman Olive.
CKY

Hits: 77

Partagez cet article