Sport

AFROCAN BASKET-BALL/MALI 2019 : Les champions sont de retour

« De retour d’Abuja, j’ai appris avec joie que l’équipe nationale de basket-ball, les Léopards, a remporté la 1ère édition de l’AFROCAN 2019. Au nom du peuple congolais honoré par cette victoire historique, je vous félicite pour cette prouesse ». Ce sont les termes du message du Président de la République, Félix-Antoine Tshi¬sekedi Tshilombo, aux Léopards masculins de basket-ball qui viennent de remporter la première édition de l’AFRO¬CAN 2019/Messieurs, réservée aux basketteurs évoluant sur le continent. Une compétition qui s’est déroulée dans le somptueux Palais des Sports « Salamatou Maïga » de Bamako, capitale de la République du Mali.
La phase finale de l’AFROCAN/Mali 2019 a réuni douze pays : L’Algérie, l’Angola, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la Guinée-Conakry, le Kenya, le Maroc, le Nigéria, la RD-Congo, le Tchad, la Tunisie et, bien entendu, le Mali, pays organisateur de la compétition. Ainsi, après la malheureuse, mais onéreuse, campagne des Léopards-foot¬ball à la CAN Egypte 2019, les Léopards-basket-ball viennent de redonner le sourire à toute la nation. Depuis le dimanche 27 juillet 2019, la RD-Congo est championne d’Afrique de basket-ball. Titre remporté à l’issue de leur victoire, en finale, sur le Kenya (82-61). Les basketteurs congolais viennent ainsi d’essuyer les larmes de leurs compatriotes qui avaient beaucoup pleuré après l’élimination de leur équipe nationale de football en 1/8 de finale de la CAN Egypte 2019.
Parcours sans faute

Victoires d’étapes : retentissantes

A Bamako où elle vient de remporter la finale de l’AFRO CAN 2019, l’équipe nationale masculine de basket-ball de la RD-Congo, le vent en poupe, a bénéficié de circonstances favorables qui l’ont poussé résolument et irrésistiblement vers le titre de cette compétition. Déjà, 24 heures après son arrivée dans la capitale malienne, jeudi 18 juillet, les Léopards ont battu, le vendredi 19 juil¬let 2019, en phase de groupe, le Kenya, l’une des plus redoutables formations africaines de basket-ball (82-65). 48 heures plus tard, dimanche 21 juillet 2019, les Fauves congolais ont récidivé face au Nigéria, battu 81-55, avant de se débarrasser et d’éliminer l’équipe nationale tchadienne, en ¼ de finale, mercredi 24 juillet dernier sur le score de 67-60, cela, après avoir été menés à la mi-temps. La victoire sur l’Angola, battue par 84-78, soit 3 paniers ou 6 points d’écart seulement fut une prouesse qui fera date d’autant plus que, on doit le reconnaître, ce pays voisin de la RDC compte parmi les plus grandes nations de basket-ball du continent et, était d’ailleurs, le super favori de cet AFROCAN/ MALI 2019.
Au finish, cette victoire en finale, attendue, face au Kenya déjà battu par la RD-Congo en phase de poule. Une particularité pour ces Léopards, c’est le fait que pratiquement tous les scores obtenus lors de différentes rencontres de ce tournoi oscillaient autour de 80 points. Belles performances, dans la mesure où, les basketteurs congolais ont fait l’essentiel.
Maxime Munanga Shamba plébiscité
Combativité, abnégation, privations, ont payé

A l’issue de cette compétition de Bamako, la RD-Congo ne s’est pas contentée du titre. L’un de ses joueurs, le talentueux meneur de jeu Maxime Munanga Shamba, a été plébiscité meilleur athlète du tournoi, et désigné MVP de la 1ère édition de l’AFROCAN. A force de renoncement, de sacri¬fice et d’une certaine discipline personnelle, Maxime, joueur du BC New Gen de Kinshasa, mais évoluant présentement en Algérie, a réussi à faire l’unanimité sur ses capacités. Aujourd’hui, désormais compté parmi la crème du basket-ball africain, Maxime Munanga Shamba a son destin de basketteur entre les mains.
Les athlètes champions d’Afrique
Les Champions d’Afrique 2019 ont pour noms : Pitshou Kambuyi (BC Mazembe/L’shi), capitaine de l’équipe, Maxime Munanga Shamba (BC New Gen/Kinshasa), Evariste Shonganya (BC New Gen/Kinshasa), Patrick Mokiango (BC New Gen/Kinshasa), Jonathan Banza Kasongo (BC Terreur/Kinshasa), Emmanuel Isungu Katshuva (New Gen/Kinshasa), Freddy Luyeye Kalama (BC Terreur/Kinshasa), Jordan Lansana Shako (BC Tondo/Kin¬shasa), Arsène Mbav Kagamé (BC SCTP/Kinshasa), Rolly Fula (BC Mazembe/L’shi), Erick Kibi (BC New Gen/Kinshasa) et Alexis N’Sanse (BC Mazembe/L’shi). L’équipe congolaise, championne d’Afrique, a été coachée par Charly Buzangu Kashala (coach du BC New Gen à Kinshasa), et Pierrot Ilunga Mwamba (coach du BC Terreur, également de Kinshasa). Ce duo a été ac¬compagné par le Dr Matthieu Matusimwa Mafuta, médecin de l’équipe et de Tonton Banza Kalume, arbitre international accompagnateur désigné par la FIBA-Afrique. Enfin, la déléga¬tion congolaise à l’AFROBASKET a été dirigée par le secrétaire général adjoint de la FEBACO, Auguy Kibangula N’Tumba. Tout à l’honneur du Président de la République, bien sûr, mais aussi et surtout de la Fédéra¬tion de basket-ball du Congo (FEBACO), dont le président doit s’estimer aujourd’hui l’homme le plus heureux du continent et du pays. Et pour cause : c’est le premier trophée du sénateur Mawatadi depuis qu’il préside aux destinées de cette fédération.
Les Dames à l’AFROBASKET
Entretemps, les Léopards dames tenteront la même opération que les garçons, cette fois-ci, à la phase finale de l’AFROBASKET (CAN) qu’organisera la FIBA-Afrique du 9 au 18 août 2019 à Dakar, au Sénégal. C’est pour préparer cette compétition que la FEBACO a battu le rappel des troupes en convoquant une douzaine d’athlètes, présélectionnées pour la campagne dakaroise. Il s’agit de : Pauline Akonga Tsimbo (France), Bernadette Ngoyisa Mudju (France), Alliance Ndiba, Evodie Lubata (CNSS/Kin), Symphora Kayolo (Tour¬billon/ (Kin)), Nora Bombolo Balongya (Hatari/Kin), Ginette M’Futila (Makomeno/L’shi), Betty Kalanga, Christelle Ngusu, Célé Bisoga, Jeanine Kapinga Kalombo (Makomeno/L’shi), Marianna Mwadi (V. Club/Kin), Marylène Ngobeleza Matokio (V. Club/Kin), Natacha Mambengya Teba (V. Club/Kin), Mireille Mungaza et Channel Mokango (USA). Ces athlètes sont encadrées par les entraîneurs Papy Kiembe Kimpuka (Kinshasa) et Manix Mandola Lolango (Lubumbashi). L’entraîneur ainsi que les ath¬lètes de Lubumbashi étaient attendus à Kinshasa jeudi 25 juillet 2019. Alors que celles des athlètes évoluant dans l’Hexa¬gone atteindront la capitale de la RDC au courant de la semaine.
Herman MALUTAMA

Hits: 78

Partagez cet article