Société

4ÈME SEMINAIRE DU BUREAU DE LIAISON DE L’AISS AFRIQUE CENTRALE : Agnès Mwad explique la nouvelle législation

L’Hôtel Rotana de Kinshasa en RD Congo abrite, depuis lundi 9 septembre 2019, d’importantes assises du Bureau de Liaison Afrique Centrale de l’Association Africaine de la Sécurité Sociale (AISS). Ce quatrième séminaire du BLAISAC (Bureau de Liaison de l’Association Internationale de Sécurité Sociale pour l’Afrique Centrale) se tient durant 3 jours, du 9 au 11 septembre courant, sous le thème de « L’harmonisation des législations des régimes de protection sociale en Afrique Centrale ». Il connaît participation de nombreux pays de la région, notamment, le Cameroun, le Gabon, la République Centrafricaine, le Congo Brazzaville, les Comores. La RDC, pays hôte du séminaire, est représentée par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) ainsi que la Caisse Nationale des Agents Publics de l’Etat et la Mutuelle de Santé des Enseignants de la République Démocratique du Congo.
Outre le président du comité directeur du BLAISSAC, le Gabonais Romaric Ghislain Youmbou Mbodot, le secrétaire général à la Prévoyance sociale, représentant personnel du ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale ; ainsi que la Conseillère spéciale du Chef de l’Etat en charge de la prévoyance sociale ; le Conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge de la Santé et du bien-être ; la secrétaire générale à l’Emploi et au Travail, ont pris part à l’ouverture solennelle du 4ème séminaire du BLAISAC, lundi à Kinshasa.
Dans le mot de circonstance prononcé à cette occasion, Agnès Mwad Katang, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a situé l’importance du séminaire pour la RD Congo dont la protection sociale figure parmi les piliers de la politique gouvernementale adoptée la semaine dernière par l’Assemblée nationale. Au regard de l’harmonisation textes régissant les politiques de sécurité sociale dans la région de l’Afrique Centrale, le DG de la CNSS s’est félicité à la fois de l’appui du Bureau International du Travail (BIT) et du gouvernement de la RDC dans la promulgation de la Loi n° 16/009 du 15 juillet 2016 entrée en vigueur en juillet 2018.
« Outre le changement de dénomination de notre organisme devenu désormais Caisse Nationale de Sécurité Sociale depuis le 14 juillet 2018, cette nouvelle législation dictée par les impératifs d’alignement de notre système de sécurité sociale aux normes internationales, a le mérite de comporter d’importantes innovations qui touchent à la fois la structure organisationnelle, les principes de gouvernance ainsi que le champ personnel et matériel du régime dans une dynamique d’extension de la couverture sociale », a expliqué Agnès Mwad aux séminaristes du Rotana Hôtel. Les 3 jours de réflexion offrent et d’harmonisation des législations de protection sociale offre à la CNSS l’occasion de partager son expérience sur la conformité de sa législation aux normes supra nationales en la matière, a encore indique le DG de la CNSS. « Il s’agit d’entrevoir les possibilités de baliser le chemin pour une meilleure adaptation des textes qui nous régissent, de manière à les rendre compatibles avec le contexte, les orientations, l’esprit et l’approche du cadre normatif supra national édicté par la Convention n° 102 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), les dispositions de la Conférence Interafricaine de Prévoyance Sociale (CIPRES) et la Recommandation n° 201 de l’OIT », a encore précisé Agnès Mwad Katang.
Auparavant, le secrétaire général à la Prévoyance sociale, représentant personnel de la Ministre d’Etat, ministre du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale, s’était félicité du choix porté sur la RDC pour abriter le séminaire du BLAISAC. « Le projet porté par l’AISS est salutaire, dans la mesure où il vient procéder à un état des lieux suffisamment exhaustif de l’ensemble des dispositifs législatifs et réglementaires, en vue d’institutionnaliser les régimes de protection sociale, tout en adaptant les dispositifs au contexte socio-économique et politique de nos pays respectifs », a-t-il assuré.
Les rideaux tomberont sur le séminaire du BLAISAC mercredi 11 septembre 2019.
H.O

Hits: 42

Partagez cet article