Sport

38 EME COUPE DU CONGO DE BASKET-BALL : Suzy Kashiama prédit le sacre du BC Espoir Fukash

Suzy Kashiama Kafutshi présidente du BC Espoir Fukash, champion de Kinshasa en titre, a annoncé les couleurs en exprimant ouvertement ses ambitions pour cette 38ème édition de la Coupe du Congo de basket-ball. C’était au terme de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de ce club qui s’est tenue samedi 2 octobre dernier au stade des Martyrs. «Espoir Fukash participera effectivement à cette compétition nationale. C’est la raison pour laquelle nous avons tenu cette AGO conformément aux règlements qui régissent la pratique de cette discipline sportive dans notre pays. Sans détours, je vous confirme, en ma qualité de présidente de l’équipe, que mon club ambitionne de remporter le titre et ravir ainsi le trophée que détient Mazembe depuis quelques saisons sportives. Je vous rappelle que Mazembe nous avait battus en demi-finale de la précédente édition, mais cette fois-ci, ça serait un hasard si on perdait la rencontre et qu’on laissait filer le titre», a-t-elle déclaré. Selon elle, c’est absolument le BC Mazembe du fait qu’il «demeure ce redoutable adversaire que nous devons absolument écarter de notre chemin; et après, on verra». Quant aux joueurs avec lesquels Suzy Kashiama ambitionne de battre Mazembe, elle a indiqué que «tous les joueurs que vous connaissez sont bel et bien présents et travaillent d’arrache-pied pour éviter toute surprise». Pour ce qui est de «Kagame» (Arsène Mbav, NDLR), elle précise: «on nous connaît très bien. Les dirigeants d’Espoir Fukash ont toujours été corrects et honnêtes. Kagame, on l’a acquis légalement depuis la saison écoulée. C’est notre joueur, mais comme il évolue à l’extérieur du pays, il est arrivé en retard et se trouvait dans cette situation pour la préparation par rapport à ses coéquipiers. Mais, il s’est vite réadapté et maintenant ça va. Comme pour les autres athlètes, nous pouvons compter sur lui». Alors que d’aucuns estiment pléthorique et inutile le staff technique du club, Suzy Kashiama recadre les pourfendeurs et fixe les incrédules. «Nous sommes des personnes sérieuses, responsables et ordonnées. Sous la houlette du directeur technique Joachin Vale Mosengo, chacun de deux entraîneurs (Raven Mwimba et Giresse Bongubu Fanao) a un travail spécifique à faire, et un rôle à jouer. Il n’y a donc pas pléthore et tous les trois sont parfaitement utiles. Il en est de même pour les autres membres actifs du comité de direction du club, qui s’occupent de la gestion quotidienne d’Espoir Fukash. Que l’on cesse de nous distraire». Pourquoi le tuteur (Benito Furume, NDLR) est-il invisible «effacé» ? «C’est mieux ainsi ! Ne dit-on pas que pour mieux vivre, il faut vivre caché ? Mais il est toujours là, c’est notre papa», a-t-elle répondu.
En définitive, Suzy Kashiama demande à tous les kinois d’être solidaires pour soutenir les équipes de la capitale, surtout, «d’accompagner Espoir Fukash vers et pour la victoire finale».
HERMAN MALUTAMA

Vues : 205

Partagez cet article