Sport

37 EME COUPE DU CONGO DE BASKET-BALL : Jour J-12

Sauf changement, c’est dans 12 jours que sera donné le coup d’envoi de la 37ème édition de la Coupe du Congo de basket-ball au stadium des Martyrs ainsi que la clôture par la FEBACO de la saison sportive passée et la proclamation des équipes championnes, dans les deux versions qui doivent participer à la compétition africaine des clubs champions. Cette édition de la Coupe du Congo est un peu spéciale, car elle va se dérouler sur fond de Covid-19. La FEBACO aura quelques difficultés pour réunir les participants et craint que certaines formations ne puissent atteindre Kinshasa dans le délai. Toutefois, le secrétariat général de la fédération annonce déjà l’arrivée imminente à Kinshasa des équipes du Haut-Katanga, de Lualaba, du Nord et du Sud-Kivu et du Kongo Central. Dans le Nord-Kivu, ce sera la première fois que des clubs du territoire de Beni qui n’attendaient que l’aval de l’administration provinciale pendront part à cette compétition.
Objectif : garder le titre
En finale de la 36ème édition qui s’est déroulée à Kinshasa, le BC Mazembe de Lubumbashi en version masculine, avait battu le BC SCTP, tandis que le BC Makomeno de la même ville, en version féminine, avait renvoyé le BC CNSS de Kinshasa aux études. Les deux formations lushoises succédaient ainsi au BC SCTP et au BC V. Club, tenants du titre de l’édition précédente. Aujourd’hui, les données semblent avoir changé. Les Corbeaux et Makomeno sont toujours présents, mais si pour les garçons, l’ossature résiste à l’usure et pourrait rééditer le parcours de la 36ème édition, il n’en est pas de même du BC Makomeno qui peine à remonter la pente, la plupart des joueuses ayant choisi d’évoluer sous d’autres cieux, tandis que certaines ont carrément raccroché. Beaucoup de prétendants pour succéder à Mazembe et Makomeno, mais seuls deux monteront sur le podium. Pour un bon déroulement de cette compétition, toutes les dispositions nécessaires ont été prises par la FEBACO qui insiste sur l’observance stricte, par tous, des gestes barrières pour éviter la contamination et la propagation du coronavirus dans le milieu hétérogène du basket-ball.
Coupe du Congo : chronologie
On rappelle que la 1ère édition de la Coupe du Congo de basket-ball avait été organisée en 1982, simultanément à Kinshasa et Lubumbashi et avait connu le sacre du BC Matonge de Kinshasa, en version masculine, et du BC Tourbillon de Kinshasa en version féminine. A la 2ème édition en 1985 à Kinshasa (BC Onatra et BC Tourbillon) ; 3ème édition en 1986 à Lubumbashi (BC Onatra et BC Tourbillon) ; 4ème édition de nouveau à Kinshasa en 1987 (BC Onatra et BC Tourbillon); 5ème édition en 1988 à Lubumbashi (BC Mwanga de Kolwezi et BC Anongo de Kinshasa) ; 6ème édition en 1989 à Kisangani (BC Matonge et BC Tourbillon) ; 7ème édition en 1990 à Kinshasa (BC Cité des Jeunes de Lubumbashi et BC Hatari de Kinshasa) ; 8ème édition en 1991 à Lubumbashi (BC Cité des Jeunes et BC Hatari) ; 9ème édition en 1992 à Kinshasa (BC Terreur et BC Tourbillon) ; 10ème édition en 1993 à Lubumbashi (BC Mazembe et BC V. Club) ; 11ème édition en 1994 à Kinshasa (BC BC Onatra et BC V. Club) ; 12ème édition en 1995 à Kinshasa (BC Onatra et BC V. Club) ; 13ème édition en 1996 à Lubumbashi (BC Molokaï de Kinshasa et BC V. Club) ; 14ème édition en 1997 à Lubumbashi (BC Onatra et BC V. Club) ; 15ème édition à Kinshasa, d’abord en janvier 1999 (BC Onatra et BC V. Club) et ensuite la 16ème édition en novembre de la même année à Kinshasa (BC Onatra et BC Hatari) ; 17ème édition en 2000 à Matadi au Kongo Central (BC Onatra et BC Arc-En-Ciel) ; 18ème édition en 2001 à Mbuji-Mayi (BC Onatra et BC V. Club) ; 19ème édition en 2002 à Lubumbashi (BC Onatra et BC Arc-En-Ciel) ; 20ème édition en 2003 à Kinshasa (BC Onatra et BC Arc-En-Ciel) ; 21ème édition en 2004 à Kananga (BC Onatra et BC Arc-En-Ciel) ; 22ème édition en 2005 à Kananga (BC Onatra et BC Hatari) ; 23ème édition en 2006 à Kinshasa (BC Kauka et BC Arc-En-Ciel) ; 24ème édition en 2007 à Kinshasa (BC Onatra et BC Radi de Lubumbashi) ; 25ème édition en 2008 à Lubumbashi (BC Mazembe et BC Radi) ; 26ème édition en 2009 à Lubumbashi (BC Mazembe et BC Arc-En-Ciel) ; 27ème en 2010 à Kinshasa (BC Mazembe et BC Arc-En-Ciel) ; 28ème édition en 2011 à Kinshasa (BC Mazembe et BC Arc-En-Ciel) ; 29ème édition en 2012 à Kinshasa (BC SCTP et BC Arc-En-Ciel) ; 30ème édition en 2013 à Kinshasa (BC Mazembe et BC INSS) ; 31ème édition en 2014 à Kinshasa (BC Mazembe et BC Radi) ; 32ème édition en 2015 à Kinshasa (BC SCTP et BC V. Club) ; 33ème édition en 2016 à Kinshasa (BC New Gen et BC V. Club) ; 34ème édition en 2017 à Kinshasa (BC Mazembe et BC V. Club) ; 35ème édition en 2018 à Kinshasa (BC SCTP et BC V. Club) et, enfin, la 36ème édition en 2019 à Kinshasa (BC Mazembe et BC Makomeno).
Pour mémoire, Onatra (Office National de Transports) est l’ancienne dénomination de l’actuelle SCTP (Société Congolaise de Transports et de Ports, tandis que l’INSS (Institut National de Sécurité Sociale) s’est mué en CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale). BC Anongo devenu BC Azur et BC Kauka ont cessé toute activité, alors que les autres clubs cités ci-haut continuent d’exister.
Palmarès et performances
En version masculine, le BC SCTP de Kinshasa, 18 fois champion du Congo, est l’équipe la plus titrée de la RDC en compétition nationale (1985, 1986, 1987, 1994, 1995, 1997, 1999 (2 fois), 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2007, 2012, 2015 et 2018). Suivi du BC Mazembe, 8 fois (2008, 2009, 2010, 2011, 2013, 2014, 2017 et 2018) ; du BC Cité des Jeunes, 2 fois (1990 et 1991), du BC Matonge, 2 fois (1982 et 1989). Le BC Terreur (1992), BC Molokaï (1996), BC Mwanga (1988), BC Terreur (1992), BC New Gen (2016) et BC Kauka (2006) ont remporté chacun une seule fois le titre.
En version féminine, c’est le BC V. Club qui trône en tête du palmarès avec 11 titres remportés (1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2001, 2015, 2016, 2017 et 2018) ; suivi du BC Arc-En-Ciel, 9 fois (2000, 2002, 2003, 2004, 2006, 2009, 2010, 2011 et 2012), du BC Tourbillon, 6 fois (1982, 1985, 1986, 1987, 1989 et 1992), du BC Hatari, 4 fois (1990, 1991, 1999 et 2005), du BC Radi, 3 fois (2007, 2008 et 2014), du BC CNSS 1 fois (2013), du BC Anongo, 1 fois (1988) et du BC Makomeno, 1 fois (2019).
HERMAN MALUTAMA

Hits: 18

Partagez cet article