USTL/LODJA : Les restes d’un étudiant disparu retrouvés à Kalema

    30
    Manifestation publique à Lodja

    Un étudiant de deuxième doctorat de la faculté de médecine de l’Université des sciences et des technologies de Lodja (USTL), a été assassiné par des inconnus dans le territoire de Katako-Kombe.
    Diwomba Olongo, c’est son nom, était également taxi-motard à ses heures de loisirs. Il avait pris à bord de son engin un client un bon jour puis avait disparu de la circulation, pour de bon.
    Durant 6 mois, les recherches entreprises pour retrouver l’étudiant-taxi motard à Lodja se sont avérées vaines, jusqu’au moment où par un heureux hasard, son père, inconsolable, appris que Diwomba Olongo avait emmené son dernier client sur la route de Katako-Kombe.
    Grâce aux cotisations des camarades d’auditoire de son fils, le père a pris courageusement la route de ce territoire du Sankuru. Arrivé à la hauteur d’un village nommé Kalema, son attention sera attirée par un vêtement abandonné au bord de la route : c’était la veste de son fils. Ce qui le poussa à accentuer les recherches dans le rayon de sa trouvaille, et à retrouver, à quelque 5 m de là, les bottes de l’infortuné, un squelette humain, à l’évidence c’étaient les restes de son fils Diwomba. Dont le crâne était perforé par ce qui ressemblait à une balle d’arme à feu.
    Du client transporté par l’infortuné, aucune trace. Pas plus que de la moto, dont le propriétaire a été mis aux arrêts pour raison d’enquête.
    AVEC ACP

    Pas de commentaire