USTL LODJA : Spécialisation en Corée du Sud pour 8 lauréats

    24
    USTL LODJA (Archives)

    La cérémonie de collation des grades académiques à l’Université des Sciences et des Technologies de Lodja, la toute première depuis la création de cette institution d’enseignement supérieur technique en 2009, restera gravée dans les mémoires. Mercredi 5 octobre 2017, c’est le tout Lodja qui a afflué vers le nouveau site de son Université des Sciences et des Technologies, à quelques encablures de la capitale économique du Sankuru. Histoire de ne pas rater la collation des grades académiques, des titres d’ingénieur civil électro-énergétique, en fait, aux 12 premiers finalistes de l’institution d’enseignement que les lodjaciens doivent à l’initiative du meilleur de leurs élus nationaux, Lambert Mende Omalanga.
    Les discours de circonstance ont été pieusement suivis à cette occasion. A commencer par celui du Recteur de l’alma mater, le Professeur Abbé Véron Okavu On’Okundji, qui a brossé l’historique de l’institution créée en 2009 par le ministre Mende et reprise quatre ans après par l’Etat. Le Recteur Okavu a souligné l’esprit de sacrifice et d’abnégation du promoteur de l’USTL qui a pris en charge les frais de fonctionnement de l’institution jusqu’à sa prise en charge par l’Etat. Il également exprimé sa reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui au sein de la notabilité rénovée de Lodja, les milieux d’affaires, le député national Pius Mwabilu et le Gouverneur de province, Berthold Ulungu Ekunda Lukata, lui-même professeur de mathématiques à l’USTL, qui ont prêté main forte à Lambert Mende pour doter cette université de bâtiments construits sur fonds propres.
    Prenant la parole à son tour, le Gouverneur Ulungu, dans sa toge professorale, a déclaré qu’avec le Ministre Lambert Mende, la province du Sankuru « vit un véritable phénomène d’altruisme même si nul n’est prophète chez lui car il accomplit toujours tous les engagements qu’il prend pour notre communauté ».
    Pour sa part, Lambert Mende Omalanga a tenu à remercier le Président de la République, Chef de l’Etat, qui a impulsé la prise en charge par l’Etat de cette initiative d’appropriation de la technoscience par les jeunes du Sankuru. « Il m’a toujours encouragé à me concentrer sur cette œuvre en faveur de notre jeunesse en dépit de difficultés rencontrées de temps en temps », a-t-il témoigné sous les applaudissements nourris de l’assistance. Après avoir appelé tous les établissements d’enseignements supérieurs et universitaires installés au Sankuru à rompre avec tout esprit de concurrence qui est propre aux milieux d’affaires pour faire triompher plutôt une saine émulation entre eux pour le plus grand bien des jeunes apprenant dont ils ont la responsabilité, Lambert Mende a annoncé que 8 des 12 récipiendaires étaient d’ores et déjà engagés par la société sud-coréenne Solar Park qui va installer à Lodja une centrale électrique photovoltaïque. « Ils viennent d’être invités à un voyage de mise à niveau à Séoul par ce grand investisseur, ce qui constitue la preuve que les filières de technoscience ne forment pas des chômeurs car leurs finalistes sont recherchés par les employeurs » a-t-il déclaré.
    L’USTL organise en son sein quatre facultés : Polytechnique, Santé Publique, Médecine et Sciences Informatiques.
    J.N.

    Pas de commentaire