SUD KIVU/BUKAVU : Claude Nyamugabo au secours des vendeuses de chaussures « usées »

    53
    Claude Nyamungabo, avec les vendeuses de chaussures de Bukavu

    C’est avec un ”ouf” de soulagement que les femmes vendeuses des souliers usagers ou de friperie du maché de Kadutu, plus précisément de la place Tubimbi, ont terminé la journée du jeudi 3 mai 2018. Elles étaient venues solliciter le concours du numéro de la province du Sud Kivu, qu’accompagnait son adjoint Hilaire Kasusa Kikobya, pour la circonstance, se plaindre de leur déguerpissement du lieu des négoces. Claude Nyamungabo a promis aux vendeuses une solution urgente à intervenir à l’issue d’une réunion urgente avec le maire de la ville de Bukavu, le procureur près la cour d’appel, le bourgmestre de la commune de Kadutu et les services techniques concernés par le problème.
    A Bukavu, un particulier du nom de Donat Kindalebo, qui se propriétaire du lieu où se vendent les chaussures usées à Bukavu, en a chassé quelque 400 femmes qui se débrouillaient là. Alors que les déguerpies étaient convaincues que la place était un espace public appartenant à l’Etat.
    En attendant la réunion annoncée, Claude Nyamungabo a autorisé les plaignantes à poursuivre leurs activités au lieu habituel, profitant également de l’occasion pour mettre en garde les enfants dits de la rue qui sème désordre et insécurité alentours de ce marché. « Je suis derrière vous toutes et personne ne va vous déloger de cet endroit. Il est temps de combattre les antivaleurs », a notamment déclaré le gouverneur du Sud Kivu.
    AVEC ARON BASIMATA

    Pas de commentaire