Stade des Martyrs : à chacun son tour…

    17

    Même si quelque part, au niveau des responsables, on fait semblant ou on refuse d’admettre cette évidence, le complexe omnisports des Martyrs génère des recettes. Et à ce titre, ces installations sont devenues une mine d’or pour ceux qui sont appelés à les gérer au quotidien. Les différents ministres qui se succèdent au ministère des Sports et Loisirs en savent quelque chose.
    C’est le cas de l’actuel Comité de gestion du stade des Martyrs dirigé, depuis quelques semaines, par Théobald Binamungu, 2ème vice-président de la Fédération Congolaise de Football (Fécofa) et Directeur de cabinet adjoint du ministre des Sports, Papy Nyango, nommé tout récemment Administrateur-gestionnaire principal du Complexe omnisports des Martyrs.

    D’abord, à son arrivée à la tête dudit ministère, Papy Nyango, qui voulait assainir les finances du stade, dont les agents broyaient du noir depuis des mois, a fait arrêter l’ancien gestionnaire et quelques-uns de ses collaborateurs pour malversation financière, avant de les démettre carrément de leurs fonctions. Tout le monde avait applaudi la démarche du ministre, car, « trop, c’était trop ! », disait-on.
    Malheureusement, juste trois mois après l’entrée en fonction du ministre, les agents du stade sont obligés de déchanter. Chasser le naturel, il revient au galop, dit un vieux adage. Ceux qui sont arrivés seraient pires que ceux qui sont partis. En peu de temps, il s’observe des situations qui commencent à énerver les agents dudit ministère commis au stade qui soutiennent qu’ils demeurent impayés, alors que le complexe produit des recettes certaines.
    Donc, il y a l’argent. Autrement, comment expliquer, par exemple, que l’on ait fait appel à une main d’œuvre extérieure (l’entreprise d’Etudes et de Construction « ADI-Construct », qu’on va rétribuer), alors qu’il existe, au sein du complexe, une cellule chargée de la maintenance, mais dont les agents seraient impayés, comme les autres fonctionnaires, depuis quelques mois ? Là, l’actuel comité de gestion du stade des Martyrs ne voit que ses intérêts particuliers, et ceux du ministre, évidemment !
    Tout cela, comme tant d’autres initiatives en veilleuse, va dans le sens de se servir en profitant des recettes que génère « cette mine d’or » qu’est le stade des Martyrs ; à se faire de l’argent au détriment de la masse de travailleurs de ce complexe, qui vit dans une misère inqualifiable, et qui n’arrivent à survivre que grâce à l’aumône des visiteurs. Encore, pourvu que ceux-ci fassent preuve de générosité.
    A chacun son tour. Et cette fois-ci, c’est au tour de l’actuel comité de gestion de se servir grassement et impunément, au nez et la barbe du ministre des Sports et Loisirs, Papy Nyango. En tout cas, on n’est pas loin du détournement des deniers publics, comme celui imputé à l’ancien comité de gestion du stade des Martyrs par le ministre des Sports et Loisirs en exercice.
    Alors, vous avez dit changement ?
    HERMAN KABEMBA

    Pas de commentaire