SIX MOIS APRES LA SORTIE DE « CALIGULA » : Le Karmapa rêve de salles de productions mythiques

    24
    Le Karmapa

    L’album « Caligula », mis dans les bacs au début de cette année, s’était distinguée par une des titres, celui qui a donné le nom à l’opus et fait couler beaucoup d’encres, suscitant des interrogations qui se sont traduites par des interpellations de l’auteur, çi et là. Beaucoup parmi les mélomanes rd congolais pensèrent que le chef-d’œuvre était une pique lancée contre un de ses collègues artiste-musicien, considéré à tort ou à raison comme un des plus conflictuels de la génération.
    Au plan strictement artistique, cependant, « Caligula » fut plus qu’une belle œuvre, qui épouse la mémorable époque de la rumba-odemba incarnée par le TP OK Jazz de Luambo Makiadi Franco, telle que réalisée par par des chanteurs talentueux comme Josky Kiambukuta, Sam Manguana, Ndombe Opetun, Dalienst Ntesa, Seigneur Lokombe, Madilu Le Grand Ninja et autres.
    La chanson Caligula est vite devenue un hymne fredonné par de nombreux les mélomanes qui adoraient l’écouter et se laisser emporter par son rythme dansant.
    Pembele Le Karmapa, l’auteur de ce tube et fondateur de l’orchestre Rive Droite Klass K, ne s’est pas laisser ébranler par les racontars autour de son opus. L’artiste a décidé de se lancer dans la campagne promotionnelle de Caligula qui s’est déjà hissé au top des hit-parades du moment. Le Karmapa multiplie les productions scéniques dont le répertoire est constitué des chansons contenues dans ce nouvel opus, en toile de fond : Caligula, le champagne du moment. Rentré vers fin-juin 2018 de Moanda avec son orchestre, l’artiste a livré un époustouflant concert au Festival International de la Rumba et de l’Elégance à la Place de la Gare dans la commune de la Gombe. A cette occasion, ses musiciens se sont surpassés et ont réussi à capter l’admiration des mélomanes. Le jeune soliste du groupe, « Paquebot » a prouvé à l’occasion qu’il avait du talent à revendre.
    Interrogé par la presse à la fin de cette production scénique, Le Karmapa a révélé que ses préoccupations du moment consistaient à aller à la conquête des grandes salles mythique de l’Europe et d’Amérique notamment : Olympia, Le Zénith de Paris et Bercy.
    Zenga Ntu

    Pas de commentaire