SANKURU/KATAKO KOMBE : Candidat député national, She Okitundu porté en triomphe

28
She Okitundu, le 27 août à Katako-Kombe

L’ancien Sénateur du Sankuru et actuel vice-premier ministre chargé des Affaires Etrangères et de l’Intégration régionale, Léonard She Okitundu, a séjourné du 26 au 27 août 2018 à Katako-Kombe, chef-lieu du territoire du même nom.
Le patron de la diplomatie rd congolais a gagné les lieux à partir de la cité de Tshumbe Ste Marie, où il était arrivé quelques heures plus tôt, le 26 août. Dans cette cité qui abrite également le siège du diocèse de Tshumbe, le leader politique sankurois et membre du parti présidentiel, le PPRD, n’a passé que quelques heures. Qu’il a occupé à accorder des entretiens avec des personnalités locales en sa résidence, avant de prendre la route de Katako-Kombe. Un parcours entrecoupé d’arrêts protocolaires chaleureux : il fallait bien entendre et recevoir les mots de bienvenue des notabilités éparpillées dans les villages situés sur son trajet. Ce n’est donc que tard dans la nuit que le fils de Katako-Kombe a effectué son entrée chez lui… Où malgré l’heure, plutôt tardive, une foule nombreuse qui l’attendait est venue à sa rencontre, rapportent des sources dans les médias.
Lundi 27 août, Léonard She Okitundu avait rendez-vous avec tout Katako-Kombe sur le terrain destiné à abriter le stade de football local, qui sera dédié à Patrice-Emery Lumumba. L’événement-rencontre valait tout son pesant d’or et de signification pour les habitants de Katako-Kombe. Léonard She Okitundu profitait de son bref séjour ici pour inaugurer la tribune du futur stade, construite sur fonds personnels ; et délivrer un message à la population locale en ces lendemains immédiats de la publication des listes des candidats aux élections législatives provinciales et nationales ainsi qu’à la présidentielle.
Signataire de la charte du Front Commun pour le Congo (FCC), She Okitundu, que l’on surnomme ici « Etshika Sango », a annoncé aux siens le choix porté par le président de la République, autorité morale du FCC, sur Emmanuel Ramazani Shadary, comme candidat de sa famille politique à la présidentielle du 23 décembre 2018. Le ministre des Affaires Etrangères a profité de l’occasion pour confirmer sa candidature à la députation nationale, avant de les exhorter à l’unité au-delà des divergences d’opinions politiques et idéologiques.
Dans la circonscription de Katako-Kombe, 85 candidats se disputent 3 sièges. Léonard She Okitundu participera aux joutes électorales aux côtés de Philomène Omatuku, l’ancienne présidente de l’Assemblée Nationale dans les années ‘2003, pour le compte du PPRD. De nombreuses plateformes et partis politiques alignent également leurs jokers à Katako-Kombe : Joseph Lokadi, actuellement vice-gouverneur du Sankuru postule pour le compte de l’Alliance pour l’Avenir ; Georges Wetshodima se présente sur les listes de l’Alliance des Bâtisseurs pour un Congo Emergent ; Tharcisse Loseke, un ancien de l’UDPS/Tshisekedi, s’aligne dans les rangs de l’AFDC ; Albert Diheka, Charles Longonya (député provincial) et Cosmas Tsheke garnissent les rangs de la CCU dans la circonscription. Il faut encore ajouter des acteurs politiques du terroir comme Lomomba La Djela Benoît (CODE) ; Eloho Polycarpe (Front du Salut) ; Lutundula Apala Christophe (G7) ; Lokola Elemba Michel (PALU).
Durant son séjour à Katako-Kombe, faisant face aux nombreux défis auxquels sont confrontés ses frères, sœurs et parents, She Okitundu n’est pas resté insensible, posant des actes de charité plutôt significatifs en faveur des élèves, des enseignants, d’institutions hospitalières, des agents de la territoriale, des associations féminines locales, etc. Méritant encore mieux le surnom lui accolé ici : « Etshika Sango ».
J.N.

Pas de commentaire