ROYAUME DU MAROC : André Kimbuta Docteur Honoris Causa

53
André Kimbuta, avec un groupe de compatriotes à Fès (Maroc)

L’Université marocaine Al Qauraouiyine, à travers son école Sup’Management, a décerné jeudi 21 septembre 2017 dans la soirée un diplôme de docteur « Honoris Causa » au gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango. La cérémonie s’est déroulée au siège de cette institution universitaire, au croisement des avenues Patrice-Emery Lumumba et Mohamed Zerktouni, dans la ville de Fès au Royaume du Maroc. C’était en présence de plusieurs autorités académiques, politiques, de l’ambassadeur de la RD Congo au royaume du Maroc, ainsi que des membres de la famille biologique du lauréat présents à Fès pour l’heureuse circonstance.
Dans le mot de remerciement prononcé à cette occasion, le gouverneur de la ville de Kinshasa s’est dit satisfait de ce titre honorifique. « Le plus grand bonheur que me procure cette distinction de Docteur honoris causa, c’est le fait de me lier dorénavant à une nouvelle communauté d’appartenance, celle du réseau université intercontinentale libre, d’une part, et, d’autre part, celle de la ville de Fès », s’est réjoui André Kimbuta Yango.
Le Maire de Kinshasa a ainsi rappelé que la ville de Fès est le berceau planétaire de l’enseignement universitaire. Construite en 859, l’université d’Al Qauraouiyine, une alma mater millénaire toujours en activité, est une des premières universités, si ce n’est la première de l’histoire de l’humanité. Quelques-uns parmi les pères des Sciences modernes, tels que le savant Averroes, le philosophe et mathématicien Avempace, le géographe Al Idrissi, mais aussi Maïmonidie ou Ibn Khaldoun, ont gagné leurs éperons de savant à Fès dès le 10ème siècle.
André Kimbuta a, par ailleurs, dédié vivement son diplôme au Président de la République, Joseph Kabila Kabange, Chef de l’Etat. « Le mouvement de réforme qu’il a insufflé dans la société congolaise, notamment à travers la vision des 5 chantiers de la République et la Révolution de la Modernité ont permis au niveau du management de la grande ville de Kinshasa, d’opérer des ruptures, d’oser des innovations et d’installer la capitale congolaise dans l’échelle des réalités sociales, économiques et culturelles de développement », a-t-il soutenu.
Le lauréat du jour a, en outre, salué la coïncidence du lieu ayant abrité la cérémonie (croisement des avenues Patrice-Emery Lumumba, héros de l’indépendance de la République Démocratique du Congo et Mohamed Zerktouni héros de celle du Maroc). « En tout état de cause, même si l’esprit de Patrice-Emery Lumumba donne un relief particulier à mon élévation au titre de docteur honoris causa, ce mérite ne m’installe nullement dans un sentiment de suffisance », a-t-il néanmoins déclaré. Avant d’ajouter que ce titre de docteur honoris causa le ramène à l’université, au lieu de savoir, aux sciences et donc aux mathématiques, cette passion qu’il avait en commun avec ses deux frères. « C’est donc tout naturellement que je partage avec eux cette distinction », a-t-il souligné.
Il est à noter que c’est depuis 10 ans que André Kimbuta Yango préside aux destinées de la ville de Kinshasa. Son action a commencé par les états généraux de la ville, se souvient-on. Ensuite, le projet avait été enrichi par diverses contributions des forces vives de la ville capitale. kinshasa, avec ses 12 millions d’habitants, est au centre d’une réelle explosion démographique. « Nous veillons à ce que la tranquillité régnant dans les rues et aux quartiers de Kinshasa s’approfondisse, particulièrement en ces jours où la Nation s’engage nettement dans le processus électoral ». « Les Kinois et Kinoises sont fiers de voir leur gouverneur élevé à la distinction de docteur honoris causa. Ce dernier a d’ailleurs rassuré l’assistance quant à l’esprit dans lequel il assume ses responsabilités. C’est dans ce même esprit qu’il reçoit avec bonheur ce titre de très haute distinction intellectuelle », a conclu André Kimbuta très satisfait de cette marque de reconnaissance.
MIKA LUSAMBA

Pas de commentaire